Dumbo

Michael Keaton au casting du live-action Dumbo signé Tim Burton ?


Ou quand l'éternel Beetlejuice fait son retour dans l'univers du Big Tim...



Après Alice aux Pays des Merveilles (Tim Burton), La Belle au Bois Dormant (Robert Stromberg), Cendrillon (Kenneth Branagh), Le Livre de la Jungle (Jon Favreau), Le Roi Lion (toujours Favreau) et La Belle et la Bête (Bill Condon), Disney semble toujours d'attaque à faire d'un des classique de chez ses classiques, Dumbo, son nouveau film live action.
Ou tout simplement au bas mot, le projet le plus improbable possible de tout le catalogue Disney - avec Le Roi Lion - à voir mettre en scène en live, tant il nous parait méchamment ridicule de voir un véritable éléphant joué les vedettes ou pire, un pachyderme en CGI au milieu de véritables acteurs.

Mais la major n'a pas les mêmes convictions que nous, puisqu'elle a même confié la réalisation du tout à Big Tim Burton, déjà papa de leur Alice aux Pays des Merveilles (pas son meilleur film, et le mot est faible), qui devra mettre en image un script du pas très apprécié par chez nous Ehren Kruger (Le Cercle, Scream 3, Transformers 2, 3 et 4).
On a beau adoré Burton, et encore plus depuis son retour réussi avec Miss Peregrine, cette adaptation est loin, très loin, de nous emballer.

Surtout quand on pense à des dessins animées qui pourrait faire des ravages en live action sur grand écran, comme Taram et le Chaudron Magique, Merlin l'Enchanteur ou encore Le Bossu de Notre Dame, Andy Serkis ayant récemment avoué adorer vouloir jouer Quasimodo un jour...
Bref, pour en revenir à Dumbo, l'intrigue du film devait suivre celle d'une famille mise en parallèle avec le destin du pachyderme.
Côté casting, on retrouvera au minimum Colin Farrell, Eva Green et Danny DeVito.

Hier, le site Den of Geek a lancé un gros pavé dans la marre en annonçant que le génial Michael Keaton serait actuellement en négociations pour faire son retour dans l'univers de Burton (vingt-cinq ans après Batman Returns), et camper le rôle du méchant majeur du métrage, un temps proposé à Tom Hanks.
Keaton qui fait son comeback chez Burton, voilà le genre de nouvelle qui peut embellir notre journée....




John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.