Box-Office

Box-Office US du week-end du 21/07/2017 : Dunkerque est toujours leader !




Et il aurait très bien pu se faire chiper le leadership par le " pire film de l'année " selon la critique US...




Porté par un formidable - et mérité - buzz positif qui en fait déjà un concurrent de poids autant au titre de film de l'année que de potentiel favori dans la course aux statuettes dorées, Dunkerque de Christopher Nolan conserve avec poigne la première place du B.O. cette semaine, tout en se payant le luxe de se rentabiliser en à peine dix jours sur ses terres (102,8M$ pour 100M$ de budget), et de dépasser aisément son investissement à l'international (234,1M$).

C'est ce qu'on appelle un putain de succès, un de plus pour une Warner n'en finissant plus de compter les billets vert grâce à Wonder Woman, qui devrait bien atteindre les 400M$ de recettes outre-Atlantique en fin de carrière  (395,4M$ en neuf semaines, 786M$ à l'international).

Considéré comme le pire film de l'année par la critique US, Le Monde Extraordinaire des Emojis s'offre tout de même un très bon premier week-end vu son maigre investissement  (25,6M$ pour 50M$ de budget), suffisant pour résister à la fringante et populaire comédie Girl Trip (toujours sur le podium en seconde semaine, avec 65,5M$ pour 19M$ de budget) mais surtout à la badasserie joussive de David Leitch, Atomic Blonde avec la sublime Charlize Theron (18,5M$ pour 30M$), qui n'aura pas de mal à se rentabiliser sur ses terres.

Si Valerian confirme avec fracas son flop (30,6M$ en dix jours pour 178M$ de budget hors promo) et que La Planète des Singes : Suprématie ne fédère pas autant qu'il le mériterait (118,6M$ pour 150M$ de budget après trois semaines), revanche, Spider-Man : Homecoming continue de se rapprocher des 300M$ de recettes sur ses terres (278,3M$ en un mois, 633,7M$ à l'international), tout comme Baby Driver qui lui, pourrait très bien atteindre les 100M$ en fin d'exploitation (92,2M$ en cinq semaines, 126,6M$ à l'international).

Avec des départs plus mineurs, l'attendu Detroit de Kathryn Bigelow (365,455 $ sur 20 salles) et Une Suite qui Dérange : Le Temps de l'Action (130,000 $ sur 4 salles) font leur petit boucan avant d'envahir plus durablement les salles obscures US d'ici les prochaines semaines.





1. Dunkerque (2) $ 28,130,000 / $ 102,836,220 (total USA)
2. Le Monde Extraordinaire des Emojis (1) $ 25,650,000 / $ 25,650,000 (total USA)
3. Girl Trip (2) $ 20,085,540 / $ 65,524,760 (total USA)

4. Atomic Blonde (1) $ 18,554,000 / $ 18,554,000 (total USA)
5. Spider-Man : Homecoming (4) $ 13,450,000 / $ 278,356,805 (total USA)
6. La Planète des Singes : Suprématie (3) $ 10,375,000 / $ 118,687,629 (total USA)
7. Moi, Moche et Méchant 3 (5) $ 7,725,895 / $ 230,425,800 (total USA)

8. Valerian et la Cité des Mille Planètes (2) $ 6,800,000 / $ 30,626,147 (total USA)
9. Baby Driver (5) $ 4,050,000 / $ 92,046,188 (total USA)
10. Wonder Woman (9) $ 3,540,000 /,395,443,706 (total USA)

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.