Bandes Annonces

Nouveau trailer pour Okja de Bong Joon-ho


Bong Joon-ho va décemment faire l'évènement en 2017 avec son nouveau long, une habitude pour le brillant papa de The Host et Snowpiercer...



" Pendant dix années idylliques, la jeune Mija (An Seo Hyun) s'est occupée sans relâche d'Okja, un énorme animal au grand cœur, auquel elle a tenu compagnie au beau milieu des montagnes de Corée du Sud. Mais la situation évolue quand une multinationale familiale capture Okja et transporte l'animal jusqu'à New York où Lucy Mirando (Tilda Swinton), la directrice narcissique et égocentrique de l'entreprise, a de grands projets pour le cher ami de la jeune fille. Sans tactique particulière, mais fixée sur son objectif, Mija se lance dans une véritable mission de sauvetage. Son périple éreintant se complique lorsqu'elle croise la route de différents groupes de capitalistes, démonstrateurs et consommateurs déterminés à s'emparer du destin d'Okja, tandis que la jeune Mija tente de ramener son ami en Corée. Mêlant humour, drame et intensité poignante, Bong Joon Ho (Snowpiercer, The Host) part d'une histoire tendre — le lien unissant l'homme et l'animal — pour créer une vision du monde distincte et stratifiée visant l'animal en chacun de nous. "

Voilà le pitch du très attendu Okja, nouveau film de monstres sous fond d'amitié incroyable signé par le génial Bong Joon Ho (Snowpiercer, Sea Fog), qui fait son retour dans le genre après le magistral The Host.
Ou une nouvelle production concoctée par la vénéré Netflix et dans laquelle on fonde (évidemment) énormément d'espoir.



Porté par un casting über talentueux et volontairement international (Jake Gyllenhaal, Lily Collins, Tilda Swinton, Paul Dano, Kelly McDonald, Steven " The Walking Dead " Yeun, Bill Nighy et Giancarlo Esposito) entournant la jeune Seo-hyun Ahn, Okja débarquera d'ici le 28 juin prochain sur Netflix après un petit passage sur la Croisette - en compétition officielle s'il vous plait -, et son ultime teaser est suffisamment bandant pour que l'on en fasse l'un des rendez-vous ciné les plus immaquable de l'année.


John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwoood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.