News

Rosamund Pike en vedette de Radioactive signé Marjane Satrapi ?


Ou le biopic de Marie Curie, adaptation du roman graphique Radioactive - Marie & Pierre Curie : A Tale of Love and Fallout.


Après son merveilleux, mais surtout complétement barré, The Voices, qui incarnait son premier essai outre-Atlantique, la brillante cinéaste iranienne Marjane Satrapi continue de nous étonner en s'attachant à nouveau à un projet US franchement alléchant.
En effet, la réalisatrice de Persepolis et Poulet aux Prunes vient de signer pour mettre en boite Radioactive, le biopic de la scientifique française Marie Curie produit par la firme Working Title et Studio Canal. Adapté de Radioactive - Marie & Pierre Curie : A Tale of Love and Fallout, un roman graphique de Lauren Redniss publié en 2010, contera la vie de la double lauréate du Prix Nobel (elle est, de loin, l'une des plus grandes scientifiques du 20e siècle), via le prisme de sa relation avec son mari, Pierre.

Côté script, c'est à Jack Thorne (la pièce de la pièce Harry Potter et l'Enfant Maudit) qu'il incombera la tâche d'adapter le roman graphique.Aujourd'hui, le site Deadline nous annonce que la merveilleuse Rosamund Pike, que l'on retrouvera le mois prochain dans le thriller historique HHhH de Cédric Jimenez, viendrait de signer pour incarner Marie Curie, alors que le tournage du film serait prévu pour cet automne.

" Marie Curie était douée d'une force naturelle qui affectait tout son entourage. Seule une actrice avec beaucoup de sensibilité et d'intelligence telle que Rosamund Pike pouvait l'incarner ". Marjane Satrapi

Plus qu'à la cinnéaste maintentant de trouver les deux autres phares du métrage, Pierre Curie son mari, mais aussi Paul Langevin son jeune amant.

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.