Atomic Blonde

Nouvelle affiche US pour Atomic Blonde de David Leitch


Ah Charlize ...



Charlize Theron, une super nana ?
C'est une certitude, et il n'a pas fallu attendre Mad Max Fury Road pour que l'on s'en rende compte (même si Furiosa Forever ♥).
Mais est-elle également une blonde atomique ?
Franchement, on en doute pas une seule seconde. 

Tant pis si la belle actrice a complètement foirée son début d'année dans le dernier long-métrage en date de tonton Sean Penn, The Last Face, on en est persuadé, elle va littéralement dynamiter notre été des blockbusters.
Vilaine majeur du dernier Fast and Furious, The Fate of The Furious, elle sera également la vedette du thriller d'espionnage Atomic Blonde; ex-The Coldest City, mis en boîte par l'un des deux papas du génial John Wick, David Leitch - bientôt à la barre de la suite de Deadpool.



Dans la péloche, attendue dans les salles obscures hexagonales pour le 16 août prochain, Theron y campera, à la fin des années 80, une super espionne qui est chargée de gérer les conséquences du meurtre d'un agent infiltré du MI6, dans les rues d'un Berlin bouillant, à quelques heures de la chute du mur... de Berlin.
Autant dire qu'il risque d'y avoir du zigouillage d'espions à gogo dans la capitale allemande..

À ses côtés : James McAvoy, John Goodman, la belle frenchy Sofia Boutella et Toby Jones.
Bref, vivement, mais vivement, août prochain !


John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.