Joss Whedon

Justice League : Joss Whedon terminera le film de Zack Snyder


Le papa de Sucker Punch quitte le projet suite à une douloureuse tragédie familiale...


On apprenait de manière assez improbable la semaine passée, que le très attendu Justice League allait repartir en tournage pour quelques scènes additionnelles, alors que film est attendu dans les salles obscures pour le 15 novembre prochain.
Dès lors, on imaginait sans peine que la Warner, comme ce fut le cas sur toutes ces précédentes productions, relançait à nouveau son offensive de crise, histoire de polir des péloches qui ne méritaient pas réellement d'être retouchées.



Ce soir, c'est une nouvelle bien plus triste qui frappe la production puisque l'on apprend le départ du projet de son réalisateur, Zack Snyder, qui suite à une douloureuse tragédie familiale (le décès de sa fille Autumn, survenu il y a deux mois), n'est plus dans la capacité de terminer le métrage.
Face à cette situation plus que difficile, la Warner a engagé Joss Whedon pour boucler le film, lui qui cornaquera prochainement le film solo Batgirl, et qui s'y connait mieux que personne dans les aventures avec plusieurs super-héros au casting, puisqu'il est le papa d'Avengers et de sa suite, L’Ère d'Ultron.


Par ailleurs, le big boss de la Warner Toby Emmerich, confirme au micro du Hollywood Reporter, que les nouvelles scènes tournées par Whedon, n'introduiront pas de nouveaux personnages.


" Ce sont les mêmes personnages dans de scènes nouvelles. Il (Snyder ndlr) remet un bâton à Joss, mais le parcours a bien été défini par Zack. Je crois toujours que, malgré cette tragédie, nous finirons par avoir un superbe film " Toby Emmerich

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.