Deadpool 2

Jack Kesy rejoint le casting de Deadpool 2 signé David Leitch


Pour y camper le vilain majeur du métrage, possiblement le mutant Black Tom Cassidy...



Monument jouissif d'une année ciné 2016 qui n'en a pas connu des masses, mais surtout immense succès critique et public, Deadpool s'est même payé le luxe de prendre une place non négligeable dans l'actuelle course aux statuettes dorées.
Sa suite, sous la houlette David " John Wick " Leitch, devrait prochainement débuter ses prises de vues (mais pas tout de suite, tout de suite non plus), avec la pétillante Zazie Beetz (Atlanta) dans le rôle de Domino, et l'inestimable Josh Brolin dans la peau de Cable; les deux grosses arrivées au casting de cette sequelle, qui verra justement Cable et Deadpool se battre pour les beaux yeux de la jolie mutante.



D'ailleurs, Josh Brolin a bien signé avec la FOX pour camper Cable dans 4 films, soit - au minimum - Deadpool 2, 3 et X-Force, et c'est une news loin d'être anodine puisque trois autres mutants, bien présent au casting de X-Force, feront un petit coucou à Deadpool dans une des scènes post-générique de cette suite : Sunspot (capable de se fondre dans l'obscurité), Feral (une mutante aux attributs félins) et Shatterstar (mutant aux os creux, habile dans le maniements des épées).

Si le projet fait de nouveau parler de lui aujourd'hui, c'est par l'intermédiaire du site Deadline, qui annonce que Jack Kirby (The Strain, et prochainement en bad guy face à Bruce Willis dans le remake de Death Wish signé Eli Roth), viendrait de rejoindre la production pour camper le vilain majeur de cette suite.
Vilain qui pourrait bien être le mutant irlandais Black Tom Cassidy, qui a une belle galerie de pouvoir au-delà d'une force surhumaine (il peut agrandir sa taille, génèrer, des rafales de force ou de chaleur et créer des simulacres d'être humains à partir de plantes !)
Bref, Deadpool et Cable ont bien du soucis à se faire...

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwoood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.