Demian Bichir

The Nun : Demian Bichir en vedette du spin-off de la saga The Conjuring ?


Ou (déjà) la seconde aventure dérivée de l'excellente franchise mise en boite par le génial James Wan...


On aura beau chier comme des cinéphiles atteint de diarrhée aiguë, sur le premier spin-off du plaisant diptyque The Conjuring, Annabelle, le constat est bien là : si cinématographiquement parlant, le film est au ras des paquerettes, son score au box-office ne laissait aucun doute quand à son succès auprès des spectateurs.

Jamais avare en capitalisation à outrance de ses cartons au box-office, et alors qu'Annabelle 2 pointera le bout de son nez plus tard dans l'année - cet été -, la Warner continue doucement mais sûrement la mise en chantier de The Nun, nouveau spin-off de The Conjuring, focalisé sur la fameuse nonne démoniaque qui persécute méchamment la sublime Vera Farmiga dans Le Cas Enfield.

Spin-off qui sera cornaqué par Corin Hardy, papa de l'excellent Le Sanctuaire, mais également le dernier réal en date à être à la tête du remake maudit de The Crow, pour lequel Jason " Aquaman " Momoa est toujours rattaché en tant que rôle-titre.

Evidémment, puisque les nouvelles aventures sur grand écran d'Eric Draven sont actuellement au point mort, Hardy devrait s'occuper de The Nun avant, sachant que le script écrit par Gary Dauberman et James Wan, serait déjà prêt à l'emploi.

Aujourd'hui, le projet fait parler de lui par l'intermédiaire du site Deadline, qui annonce que l'excellent Demian Bichir serait actuellement en négociations pour être la vedette du métrage, rôle dont on ne sait strictement rien pour le moment. 
Mais on sent bien que le bonhomme campera un padre qui se fritera sévère avec la nonne... 


John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwoood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.