Guy Ritchie

Nouvelle affiche UK pour Le Roi Arthur de Guy Ritchie


Charlie Hunnam est Arthur, et rien que pour ça on soutient tonton Ritchie à 100% !



La Warner semble réellement y croire un max au potentiel du roi Arthur et des ses fameuses aventures avec ses chevaliers, autour de la Table Ronde.
Pour preuve son acharnement à vouloir en produire coûte que coûte un blockbuster, après les mises au placard d'un nouveau Excalibur - une épopée fantastique à la Star Wars -, avec le génial John Hodge à l'écriture (Petits Meurtres entre Amis, Trainspotting, Trance), loin de l'autre Excalibur, remake du film de John Boorman et toujours hébergé par la major, jadis associé à sa production par Legendary Pictures (aujourd'hui liée à Universal).

Deux projets abandonnés au profit du Arthur et Lancelot signé par le scénariste David Dobkin, et pour lequel la Warner  a acheté à prix d'or les droits (2 millions de $ pour être précis).
Mais là encore, le projet est tombé à l'eau, la faute à un budget trop élevé (130M$) et un duo vedette - Kit Harrington/Joel Kinnaman - aux épaules pas assez solide pour porter un blockbuster aussi couteux.
Mais depuis, nouveau son de cloche donc, la major a mis en route une franchise de six films (!!!) avec - pour le moment - Guy Ritchie à la réalisation, lui qui devait pendant un temps, tourner le nouvel Excalibur sauce Star Wars.
" Guy Ritchie a créé un monde très riche, très excitant. Je le décris à mes amis comme la rencontre du Seigneur des Anneaux et d’Arnaques, Crimes et Botanique. Ça ressemble à un mariage contre-nature, mais ça fonctionne. " Charlie Hunnam



" Jeune homme futé, Arthur tient les faubourgs de Londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l'attend – jusqu'au jour où il s'empare de l'épée Excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. Mis au défi par le pouvoir du glaive, Arthur est aussitôt contraint de faire des choix difficiles. Rejoignant la Résistance et une mystérieuse jeune femme du nom de Guenièvre, il doit apprendre à maîtriser l'épée, à surmonter ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre le tyran Vortigern, qui dérobé sa couronne et assassiné ses parents – et, enfin, accéder au trône… " 



Sobrement intitulé King Arthur - Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur -, et porté par un casting solide (Charlie Hunnam, Jude Law, Astrid Berges-Frisbey, Annabelle Wallis, Eric Bana et Djimon Hounsou), le film, un temps prévu dans les salles obscures pour le 22 mars dernier, atteindra finalement nos cinémas pour le 17 mai prochain.



John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.