Captain Marvel

Captain Marvel : Anna Boden et Ryan Fleck à la réalisation ?


Alors que le projet prend vraiment, vraiment son temps pour se développer...



Depuis le dernier Comic-Con c'est une certitude, la belle et oscariée Brie Larson sera bien Carol Danvers pour Marvel, et que le film qui lui est consacré, Captain Marvel, sera bien une origin story entre deux univers.
Joie, joie, joie !

Premier Vrai film féminin du MCU (là ou le DC-verse n'a pas trainé avec son Wonder Woman), Captain Marvel suivra le destin de Carol Danvers donc, pilote de l'Air Force dont l'ADN se retrouve mélangé à celui d'un extra-terrestre à la suite d'un accident.
Dotée de super-pouvoirs (elle possède une force, une endurance et une vitesse surhumaine, mais elle peut aussi voler à la vitesse du son et émettre des rafales d'énergie explosives du bout des doigts), elle décidera de les utiliser pour combattre le mal et accessoirement, rejoindre la team de Vengeurs dominé par Cap America et Cie.
 " J’ai été une jeune femme et je n’avais pas… Je ne savais pas forcément ce qu’était un héros, un mentor, un modèle, je ne savais pas forcément ce que je voulais devenir. Je crois que c’est compliqué de grandir et de naviguer entre toutes ces problématiques, c’est très important pour moi. Et puis au sujet de Captain Marvel, sa capacité à être une passerelle entre deux mondes, qu’elle puisse évoluer sur Terre et dans l’espace, que le lieu qui lui appartient soit ce minuscule espace entre l’atmosphère et l’espace, ça a beaucoup de sens pour moi. " Brie Larson


Ce soir, le film s'est enfin trouvé son metteur en scène, ou plutôt ses metteurs en scène si l'on en suit le Hollywood Reporter. En effet, le duo Anna Boden et Ryan Fleck (Mississippi Grind), est bel et bien le choix final du MCU, alors que plusieurs cinéastes (Jennifer Kent, Nikon Caro, Lesli Linka Glatter et Lorene Scafaria) avaient précédemment été citées.

C'est bien, le projet s'emballe un peu, même si oui, 2019 c'est quand-même encore très (trop !) loin...


John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.