Le Printemps du Cinéma 2017

Printemps du Cinéma 2017 : Les films à ne pas manquer cette année !


Les salles obscures vont trembler du 19 au 21 mars !



Ami cinéphile, on ne sait pas si tu es au courant (mais tu dois l'être, quand-même...), demain, c'est le Printemps du Cinéma, ce qui veut dire que tu peux te faire autant de toiles que tu veux dans les salles obscures, chacune de tes séances - jusqu'à mardi -, te coûtera la modique somme de 4euros.
Le genre d'occasion à ne pas manquer, surtout si tu n'es pas d'abonnements illimités aussi bien chez UGC que chez Gaumont/Pathé.
Du coup, on va t'aider un poil dans ton choix des péloches à ne rater sous aucun prétexte, parmi la cinquantaine de péloches que l'on a pu mater dans les salles - depuis début janvier - on t'as fait une grosse sélection d'une trentaine de films.

Une sélection façon petit baromètre en fonction de nos notes, et pour retrouver nos avis sur les dits films, il te suffit de cliquer sur l'affiche correspondante.
Bien évidemment, ce n'est que notre avis et tu es libre de l'écouter - ce serait bien - ou de ne pas y prêter attention - non, ne soit pas con -, dans tous les cas rejoignons-nous sur le fait qu'il serait bien bête de ne pas profiter de cette fête pour déclarer notre amour profond pour le septième art.
Bref, enjoy it - ou pas -, et bonne(s) séance(s) d'avance !



La La Land - Quelques Minutes après Minuit - Loving

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-la-la-land.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-quelques-minutes-apres-minuit.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2016/06/critique-loving.html


The Lost City of Z - Moonlight - Silence
Nocturnal Animals - American Honey - Fences

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/03/critique-lost-city-of-z.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-moonlight.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/02/critique-silence.html

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-nocturnal-animals.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-american-honey.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/02/critique-fences.html


Neruda - Tous en Scène - Un Jour dans la Vie de Billy Lynn
Jackie - Rock'n Roll - John Wick 2
Split - Logan - T2 Trainspotting
20th Century Women - Traque à Boston - Miss Sloane
Kong : Skull Island - Grave

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-neruda.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/02/critique-t2-trainspotting.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/02/critique-un-jour-dans-la-vie-de-billy.html

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/01/critique-jackie.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/02/critique-rockn-roll.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/02/critique-john-wick-2.html

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/01/critique-split.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/02/critique-logan.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/02/critique-t2-trainspotting.html

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/02/critique-20th-century-woman.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/03/critique-traque-boston.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/02/critique-miss-sloane.html

http://http//fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/03/critique-kong-skull-island.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/03/critique-grave.html


Ouvert la Nuit - L'Ascension - Alibi.com
A Ceux qui nous ont offensés - Les Figures de l'Ombre - De Plus Belle
Lion - Monsieur et Madame Adelman

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-ouvert-la-nuit.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/01/critique-lascension.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-alibicom.html

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/03/critique-ceux-qui-nous-ont-offenses.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/02/critique-les-figures-de-lombre.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/03/critique-de-plus-belle.html

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/02/critique-lion.html
http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/03/critique-monsieur-et-madame-adelman.html

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.