Dumbo

Dumbo : Will Smith ne sera pas la vedette du film live de Tim Burton


Un mal pour un bien, vu que le projet aurait mis en péril son implication dans le prochain Bad Boys...



Après Alice aux Pays des Merveilles (Tim Burton), La Belle au Bois Dormant (Robert Stromberg), Cendrillon (Kenneth Branagh), Le Livre de la Jungle (Jon Favreau), Le Roi Lion (toujours Favreau) et La Belle et la Bête (Bill Condon), Disney semble toujours d'attaque à faire d'un des classique de chez ses classiques, Dumbo, son nouveau film live action.
Ou tout simplement au bas mot, le projet le plus improbable possible de tout le catalogue Disney - avec Le Roi Lion - à voir mettre en scène en live, tant il nous parait méchamment ridicule de voir un véritable éléphant joué les vedettes ou pire, un pachyderme en CGI au milieu de véritables acteurs.

Mais la major n'a pas les mêmes convictions que nous, puisqu'elle a même confié la réalisation du tout à Big Tim Burton, déjà papa de leur Alice aux Pays des Merveilles (pas son meilleur film, et le mot est faible), qui devra mettre en image un script du pas très apprécié par chez nous Ehren Kruger (Le Cercle, Scream 3, Transformers 2, 3 et 4).
On a beau adoré Burton, et encore plus depuis son retour réussi avec Miss Peregrine, cette adaptation est loin, très loin, de nous emballer.

Surtout quand on pense à des dessins animées qui pourrait faire des ravages en live action sur grand écran, comme Taram et le Chaudron Magique, Merlin l'Enchanteur ou encore Le Bossu de Notre Dame, Andy Serkis ayant récemment avoué adorer vouloir jouer Quasimodo un jour...

Bref, pour en revenir à Dumbo, l'intrigue du film devait suivre celle d'une famille mise en parallèle avec le destin du pachyderme.
Mieux, Variety assurait que la major aux grandes oreilles cherchait à enrôler Will Smith pour être le patriarche de cette dite famille; alors que Tom Hanks se serait vu proposer le rôle vilain du film.

Si l'idée de voir Smith chez Burton était bandante sur le papier, Deadline coupe court au délire ce soir, en annonçant que leq négociations entre le Will et Disney n'ont pas abouti, certainement parce que le tournage du film coïncide avec celui de Bad Boys For Life; projet plus important dans le planning du prince de Bel-Air.
Pas de nouvelles en revanche, concernant l'implication ou non de Hanks, qui ferait lui aussi, son baptême du feu dans le monde de Big Tim. 



John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwoood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.