Box-Office

Box-office US du weekend du 17/02/2017 : Matt Damon moins populaire que Batman !


Bruce Wayne version briques jaunes reste leader, alors que The Great Wall peut déjà concourir pour en être du TOP 5 des plus gros fours de l'année outre-Atlantique...


Gros four aussi bien critique que public, La Grande Muraille de Zhang Yimou aura bien peiné pour son premier weekend outre-Atlantique, avec un tout petit 18M$ et une troisième place; un ratio maigrichon pour un blockbuster americano-chinois très coûteux (150M$), heureusement sauvé par son box-office asiatique. 

Matt Damon ne réitèrera pas le carton de Seul sur Mars sur ses terres, son nouveau film faisant à peine mieux que le génial John Wick 2 (58,6M$ après dix jours), mais bien moins que le foireux Cinquante Nuances Plus Sombres (89,6M$, de quoi être rentable après dix jours, mais bien moins triomphant que le film original sortie à la même époque en 2015) et le populaire Lego Batman, Le Film (98,7M$ après dix jours, pour 80M$ de budget).


Tandis que les deux autres nouveautés de la semaine, la comédie Fist Fight avec Charlie Day et Ice Cube (12M$), et A Cure For Life (4,2M$) s'en sortent plus ou moins bien; les immenses succès que son La La Land (133,4M$), Les Figures de l'Ombre (142,5M$) et Split (123,6M$), continuent leur petit bonhomme de chemin, en multipliant respectivement par 4, 6 et 12 (!) leurs investissements de départ. 





1. Lego Batman, Le film (2) $34 225 000 $98 791 314
2. 
Cinquante nuances plus sombres (2) $20 966 845 $89 663 300
3. 
La Grande Muraille (1) $18 079 140 $18 079 140

4. 
John Wick 2 (2) $16 500 000 000 $58 692 083
5. Fist Fight (1) $12 100 000 $12 100 000
6. 
Les Figures de l'Ombre (9) $7 100 000 $142 591 830
7. 
Split (5) $7 038 400 $123 603 430

8. 
A Dog's Purpose (4) $5 560 855 $50 676 365
9. 
La La Land (11) $4 500 000 $133 304 066
10. 
A Cure For Life (2) $4 200 000 $4 200 000

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwoood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.