Django

Affiche pour le biopic Django de Etienne Comar




Avec les merveilleux Reda Kateb et Cécile de France.


 
" En 1943 pendant l’occupation allemande, le tsigane Django Reinhardt, véritable “guitare héros”, est au sommet de son art. 
Chaque soir il fait vibrer le tout Paris aux Folies Bergères avec sa musique swing alors qu’en Europe, ses frères sont pourchassés et massacrés. 
Lorsque la propagande allemande veut l’envoyer à Berlin pour une série de concerts, il sent le danger et décide de s’évader en Suisse aidé par une de ses admiratrices, Louise de Klerk. 
Pour passer, il se rend à Thonon-les-Bains, sur les bords du lac Léman, avec sa femme enceinte, Naguine et sa mère Negros. 

Mais l’évasion est plus compliquée que prévue, Django et ses proches se retrouvent plongés dans la guerre. 
Pendant cette période dramatique, il n’en demeure pas moins un musicien exceptionnel qui résiste avec sa musique, son humour, et qui cherche à approcher la perfection musicale... "

Voilà le pitch alléchant - et l'affiche ci-dessous - du film Django D'Etienne Comar, biopic du guitariste Django Reinhardt incarné par le brillant Reda Kateb, présenté ce soir en ouverture du Festival de Berlin, pour lequel il figure également en compétition.
Avec aussi la belle Cécile de France, Django est attendu dans les salles obscures hexagonales pour le 26 avril prochain.


John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.