Récapitulatif

Récapitulatif des Fucking Critiques des sorties ciné - Janvier 2017


Vous ne savez pas quoi voir en salles - ou chez vous - en ces longues et pas toujours ensoleillées (le mot est faible) journées d'hiver ?

Pas de soucis, les Fucking Cinephiles sont là pour vous motiver à vous faire une toile !

Voilà une récap de toutes les grosses sorties du mois, il faut juste cliquer sur les photos pour avoir nos avis, enjoy it!
Vous pouvez également revoir toutes nos critiques de 2016 (ici) en cliquant sur les mois/années correspondantes.



QUELQUES MINUTES APRES MINUIT

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-quelques-minutes-apres-minuit.html

NERUDA
 


NOCTURNAL ANIMALS

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/01/critique-nocturnal-animals.html


THE BIRTH OF A NATION

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/01/critique-birth-of-nation.html

THE LAST FACE

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-last-face.html

OUVERT LA NUIT

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-ouvert-la-nuit.html

LA GRANDE MURAILLE

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-la-grande-muraille.html

TOUS EN SCENE

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/01/critique-tous-en-scene.html

XXX : REACTIVATED

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-xxx-reactivated.html

LIVE BY NIGHT

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-live-by-night.html

LA LA LAND

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2017/01/critique-la-la-land.html

THE BOYFRIEND - POURQUOI LUI ?

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/01/critique-boyfriend-pourquoi-lui.html

RESIDENT EVIL : CHAPITRE FINAL

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/01/critique-resident-evil-chapitre-final.html

L'ASCENSION

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2017/01/critique-lascension.html

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.