Box-Office

Box-office US du weekend du 27/01/2017 : Split toujours leader du B.O. !


M. Night Shyamalan en tête du box-office US durant deux weekends consécutifs, qui l'eut cru ?



Shyami est de retour, et force est d'avouer que son brillant Split, mérite amplement son carton outre-Atlantique, lui qui a déjà multiplié par huit son investissement après 10 jours d'exploitation (77,9M$ pour 9M$ de budget).
Leader incontesté, Split domine tranquillement les nouveautés de la semaine, A Dog's Purpose (18,3M$, malgré un gros bad buzz), Resident Evil : Chapitre Final (13,8M$ pour 40M$ de budget) et Gold, qui a une combinaison de salles moins imposante que ses opposants (3,4M$).

Derrière, si Rogue One n'en fini plus de glaner du billet vert (520M$ en sept semaines), les exceptionnels Les Figures de l'Ombre et La La Land dépassent joliment la barre symbolique des 100M$ de recettes sur leur terres, après six et huit semaines d'exploitation (respectivement 104M$ et 106,5M$).
En revanche, gros coup dur pour la Paramount, qui doit encaisser les flops conséquents de xXx : Retribution (33,4M$ en dix jours pour 85M$ de budget) et Monster Trucks (28,1M$ pour 115M$ d'investissement).
Ça fait mal, surtout que la major enchaine les désillusions ces derniers mois (Ben-Hur, Alliés,...).




1. Split (2) $26 268 685 $77 998 775
2. 
A Dog's Purpose (1) $18 386 020 $18 386 020
3. 
Les Figures de l'Ombre (6) $14 000 000 $104 021 694

4. 
Resident Evil : Chapitre Final (1) $13 850 000 $13 850 000
5. 
La La Land (8) $12 050 000 $106 509 372
6. 
xXx : Reactivated (2) $8 250 000 $33 487 750
7. 
Tous en Scène (6) $6 273 710 $257 405 685

8. 
Rogue One : A Star Wars Story (7) $5 124 000 $520 049 573
9. 
Monster Cars (2) $4 100 000 $28 135 147
10. 
Gold (1) $3 470 00 $3 470 000

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwoood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.