News

Adam Driver en vedette du drame Tough As They Come de et avec Sylvester Stallone ?


Un drame inspiré d'une belle histoire vraie, qui incarne déjà l'une de nos plus grosses attentes de 2017/2018 !



Notre adoré Sylvester Stallone a un emploi du temps uber chargé ces prochains mois, comme le dirait son poto Schwarzie, et c'est loin de nous en déplaire.
Alors que Creed 2 et Expendables 4 sont actuellement en développement à un stade plus ou moins avancé, on retrouvera Sly au casting du prochain long d'Olivier Assayas, Idol's Eye (aux côtés de Robert Pattinson et Rachel Weisz), dans un petit rôle au sein de l'attendu Les Gardiens de la Galaxie 2 mais également en vedette de la série Omerta écrite à partir d'une série de romans signé Mario Puzo (Le Parrain) !

Mieux, dixit Deadline ce soir, il préparerait activement son retour derrière la caméra, sept ans après The Expendables premier su nom, pour mettre en boite Tough As They Come, un drame de guerre inspiré d'une histoire vraie.
Visiblement inspiré par son pote Mad Mel, Stallone contera sur grand écran la vie du sergent Travis Mills. soldat ricain durant les guerres Irakienne et Afghane, qui fait partie des cinq soldats (!) ayant réussi à survivre de leurs blessures.
Un chanceux, même si le bonhomme a fini amputé des quatre membres...

Adapté de la biographie du même nom écrite par Mills en 2015, qui décrira autant les difficultés de sa nouvelle vie que sa relation avec son beau-père, soutien majeur dans sa reconstruction.
Cerise sur le gâteau, Deadline assure que l'éternel Rocky devrait s'adjuger le rôle du dit beau papa, tandis qu'il confierait celui de Mills à... Adam Driver !

Kaboom, en l'espace de quelques détails, Tough As They Come passe de péloche intéressante à ni plus ni moins que l'un des projets les plus bandants et attendus du moment.
Do you smell what the Sly is cooking ?
Ça sent le film à oscars à plein nez, et on est déjà prêt à militer pour lui durant la prochaine (ou celle d'après) course aux statuettes dorées.

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwoood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.