News

Tomb Raider : Des nouvelles concernant le reboot avec Alicia Vikander


La jolie suédoise va donc partir à la recherche de papa Croft...


Revenons un brin en arrière.
Début mars, le Hollywood Reporter démontrait que le reboot des aventures de Lara Croft avançait à grands pas, puisque la Warner semblait faire de la belle Daisy Ridley, l'une de ses priorités pour reprendre le rôle de Croft sur grand écran (ou elle incarnerait une Lara aux formes clairement moins généreuse que celle d'Angie Jolie, c'est vrai), en tant que vedette de ce retour à zéro qui est dans les cartons de la major depuis un bon bout de temps maintenant.

Mise en boite par l'excellent Roar Uthaug (Cold Prey et sa suite, Escape), cette remise à zéro de la franchise jadis porté par Angelina Jolie, devrait avoir une version plus " réaliste " des aventures de l'héroïne vidéoludique.
L'idée semblait même méchamment se concrétiser puisque la Rey de la nouvelle trilogie Star Wars, était claurement attirée par le défi.

Depuis, nouveau son de cloche, la Warner - et la MGM - ont in fine jetés leur dévolu sur la très demandé et fraîchement oscarisée Alicia Vikander, pour porter sur ses larges épaules, cette wannabe franchise.
Pourquoi pas avons-nous envie de dire, reste que pour l'avenir de la Alicia au sein de la jungle Hollywoodienne que Lara Croft, incarne un risque élevé sans pour autant être totalement dangereux pour sa hype - à la différence d'une Daisy Ridley encore rookie.
En tout cas, l'idée de la voir dans la peau de la Lara, nous intrigue au plus haut point...

Bref, si le projet fait parler de lui aujourd'hui par le biais du producteur, Graham King, qui pour le site Hey U Guys, annonce que le film, à l'instar du premier Tomb Raider, devrait voir Lara partir sur les traces de son papounet.
Pas un pitch des plus original donc, mais légitime pour un projet reboot.

C’est ce qu’on pourrait appeler une histoire de retour aux sources. On y verra une jeune Lara Croft à la recherche de son père, dont elle veut découvrir s’il est en vie. L’émotion y est donc très importante, et je pense que c'est cela qui a intéressé Alicia Vikander. " Graham King

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwoood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.