Images

Nouvelle affiche teaser US pour La Belle et la Bête de Bill Condon


Une adaptation dans laquelle on fonde beaucoup (trop ?) d'espoir...




Après la version plus ou moins manquée de Christophe Gans, celle avortée de Guillermo Del Toro, le musical inspiré du dessin animé Disney qui a cartonné l'an passée à Paris, la ressortie du classique de Jean Cocteau ou encore la relecture version série pour ados à la télévision; La Belle et la Bête n'a donc pas fini de squatter nos actualités, puisque Disney à bel et bien l'intention d'en faire une nouvelle adaptation live, encore plus motivé par le carton massif de l'excellent Le Livre de la Jungle de Jon Favreau (notre critique ici)


En attendant son Dumbo mis en scène par Tim Burton, la major va donc mener à bien ses ambitions par le biais de la caméra de Bill Condon, papa des deux derniers Twilight et du récent - et décevant - Le Cinquième Pouvoir.

Le bonhomme aura donc la lourde tache de mettre en scène un script signé Joe Ahearne (le sublime Trance), dit script porté par un ton plus sombre que la version culte animée, mais qui, visiblement, a également été un brin retravaillé (on l'espère pas trop) par Evan Spiliotopoulos (les suites animées et peu fameuses La Petite Sirène 3, Tarzan 2 ou encore La Fée Clochette et la Pierre de Lune)...



Côté casting, on retrouvera la belle Emma Watson en Belle (elle qui était pressentie, pendant un temps, pour l'être chez Del Toro et la Warner), Dan Stevens (le Lancelot de La Nuit au Musée 3 et vedette du B movie d'Adam Wingard The Guest), l'excellent Luke Evans en Gaston (un choix assez étonnant mais pas pour le moins séduisant...), le très drôle Josh Gad en Fou, Gugu MBatha-Raw en Plumette, Kevin Kline en papounet inventeur, les inestimables Ewan McGregor et Stanley Tucci - respectivement en Lumière et Piano (un tout nouveau personnage crée spécialement pour l'occasion) - ainsi que la merveilleuse Emma Thompson en madame Samovar et Sir Ian McKellen en Big Ben.


Lourd !

Alléchant, La Belle et la Bête est actuellement en pleine post-production en vue d'une sortie US - et en 3D - prévue pour le 29 mars 2017.
On sera décemment du rendez-vous.



John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.