Bandes Annonces

Nouvel extrait VF pour Les Cerveaux de Jared Hess


C'est tellement barré que cela ne peut décemment que nous plaire...



" La vie de David Ghantt n’a rien de compliqué. Chaque jour, c’est la même routine : au volant de son camion blindé, il transporte des millions de dollars qui ne lui appartiennent pas. Le seul rayon de soleil dans son existence banale, c’est sa jolie collègue, Kelly Campbell. C’est elle qui va l’attirer dans une combine foireuse…
Malgré la bande de bras cassés à qui il a affaire, dirigée par Steve Chambers, et en dépit d’un plan grotesquement mal ficelé, David réussit quand même l’exploit de voler 17 millions de dollars… Le problème, c’est qu’il se fait doubler par ses complices, qui disparaissent avec le butin et lui mettent tout sur le dos.
David est dedans jusqu’au cou. Sa seule chance est de remonter la piste que laissent les braqueurs en claquant l’argent de façon aussi voyante que ridicule.
En cavale, traqué par les autorités et pourchassé par un drôle de tueur à gages, David va tout tenter pour reprendre l’avantage et doubler à son tour ceux en qui il avait le plus confiance…  "






Dans la catégorie comédie US complétement WTF, force est d'admettre que l'alléchant Masterminds de Jared Hess aka Les Cerveaux par chez nous, semble vouloir décrocher ni plus ni moins que la palme, aux vues de ce nouvel extrait mais surtout de sa bande annonce, tout aussi hilarante que son pitch est démentiel.

Porté par une pluie de comiques chevronnés (Zach Galifianakis, Owen Wilson, Kristen Wiig, Jason Sudeikis et Ken Marino), Les Cerveaux ressemble tout simplement à une réunion du mauvais gout comme on les adore, et s'impose déjà sans forcer comme la comédie la plus attendus du moment par chez nous.
Distribué par Metropolitan FilmExport, le film débarquera dans nos salles obscures ce mercredi, et on sera clairement du rendez-vous !


John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwoood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.