Les Animaux Fantastiques

Les Animaux Fantastiques : La saga étalera son histoire sur 19 ans !


À raison d'un film tous les deux ans...



Alors que Les Animaux Fantastiques n'a pas encore foulé les salles obscures internationales - ce mercredi par chez nous -, nous savions déjà depuis quelques semaines que la Warner et J.K. Rowling avaient la volonté de faire de ce premier spin-off de la franchise Harry Potter, le fer de lance d'une toute nouvelle trilogie scriptée justement, par Rowling herself.
Ce qu'on ne savait pas en revanche, c'est que le duo gagnant avait des idées de grandeur encore plus imposantes que prévu, puisque la Warner ne produirait non plus une nouvelle trilogie mais bien... 5 films adapté du très, très court bouquin Fantastic Beasts.

Si l'annonce s'avère aussi enthousiasmante pour les fans du sorcier à lunettes (retrouver l'univers HP sur grand écran, risque d'être aussi grandiose que le retour du Seigneur des Anneaux), elle est également effrayante, tant le syndrome Bilbo le Hobbit plane furieusement autour de cette future extension de la saga.
Gageons tout de même que si la nouvelle n'est pas forcément des plus heureuses, on fait entièrement confiance à J.K. pour légitimer une telle entreprise, la romancière ne se serait certainement pas lancé dans une telle aventure sans être un minimum certaine du potentiel de la chose.
Du moins, c'est tout ce qu'on espère...

Mais depuis cette annonce, force est d'avouer que la saga s'emballe méchamment. 
En effet, le génial Johnny Depp a rejoint le casting vedette du second opus - dont la sortie est déjà actée au 16 novembre 2018 outre-Atlantique -, dans la peau du vilain légendaire Gellert Grindelwald, tandis que Yates assurait qu'il mettrait en boîte les quatre prochains films; ce qui portera son nombre de réalisation dans la franchise à neuf, lui qui s'occupe des aventures du sorcier binoclard depuis L'Ordre du Phoenix.


Un choix surprenant tout en étant méchamment frustrant, puisqu'on est clairement de ceux qui auraient aimé voir de nouveaux metteurs en scène à la barre de la saga, mais la Warner privilégie encore une fois la voie de la sécurité pour sa poule aux oeufs d'or.
Ce weekend, c'est Rowling qui s'exprime à nouveau sur le projet, en donnant au Hollywood Reporter plus de détails sur les raisons de cette volonté à rallonger un maximum les aventures de Dragonneau and Co.
Et non, ce n'est pas (que) pour amasser plus de billets vert...


"A l'origine, et pour vous dire la vérité, nous avions évoqué une trilogie pour occuper le terrain. Nous voulions être honnêtes avec le public qui attendait un seul film. Mais en cours d'écriture, j'ai dit à David que cela ressemblait davantage à une histoire sur 5 films. Et j'en reste persuadée. C'est très ambitieux de l'étaler sur 5 films parce que nous racontons quand même une histoire qui dure 19 ans. Mais c'est ainsi que je vois l'arc narratif." J.K. Rowling

Un final qui pourrait donc clôturer la saga sur l'affrontement Dumbledore/Grinderwald en 1945, et offrir un lien plus que conséquent avec la saga mère.
Ambitieux donc, reste que l'on attendra tout de même de découvrir les recettes au box-office du premier film, pour être sûr et certain que la Warner soit sur la même longueur d'ondes que Rowling et Yates...

 

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.