Chad Stahelski

Chad Stahelski à la réalisation du reboot de Highlander ?


Après John Wick, le Chad s'attaque à une autre légende du B movie, le grand Conrad MacLeod...



On pensait - on espérait surtout -, ce projet remake mort depuis les départs successifs à la réal de Justin Lin et Juan Carlos Fresnadillo, mais surtout du génial (mais j'ai la scoumoune au box-office) Ryan Reynolds, dans la peau du cultissime Conrad MacLeod.

Même si on ne serait pas forcément contre un petit retour à zéro de la franchise vu son piteux état actuel (pour être poli, depuis le second opus, la saga part gentiment en couilles), il faut admettre que les prises de décisions de Summit Entertainment - qui fait toujours du remake une de ses priorités -, ont le mérite de salement dérouter les cinéphiles conciliants que nous sommes... parfois.
Le dernier gros rebondissement en date remontait d'il y a pile poil un an, avec l'engagement à la réalisation du frenchy Cédric N.-Troyan, papa du très mitigé Le Chasseur et la Reine des Glaces, un semi rookie à qui l'ont confiait un projet beaucoup trop gros pour lui.
Vraiment trop, puisque le site Empire nous apprend ce soir que Chad Stahelski, co-réalisateur de John Wick et réal solo sur sa très attendu suite - John Wick 2, en salles le 22 février -, vient tout juste de récupérer la patate chaude et devient donc le quatrième metteur en scène à la barre du projet.


Reste à savoir maintenant s'il retouchera beaucoup ou non, le script - annoncé comme excellent - de Noah Oppenheim (le remake de Wargames pour la MGM), avec Art Marcum et Matt Holloway (Iron Man 3); ou encore si les rumeurs de casting entourant ce reboot, sont toujours d'actualité. 
Pour rappel, Dave Bautista avait été approché pour camper le terrible Kurgan (joué par le génial Clancy Brown dans le film original), tandis que le grand Tom Cruise se serait vu proposé celui Juan Sánchez Villa-Lobos Ramírez, ou le mentor de Connor, campé par l'inestimable Sean Connery.

Wait and see donc...



John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwoood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.