Emily Mortimer

Emily Mortimer rejoint le casting de Mary Poppins Returns signé Rob Marshall


Ou un nouvel ajout de poids pour un casting déjà porté par Emily Blunt, Ben Wishaw ou encore Meryl Streep.


Regardez le ciel non pas pour voir ce bon vieux Superman mais bel et bien Mary Poppins, dont le retour est des plus imminents.
Fort heureusement, Disney ne compte pas en produire un remake mais plutôt une suite-reboot se déroulant 20 ans après l'original.
Soit un retour dans l'univers de la Mary pile poil deux ans après la mise en image des secrets de la fabrication du film avec Dans l'ombre de Mary.
Bref, la nounou crée par P. L. Travers a toujours autant la côte, et ce n'est pas plus mal, surtout qu'elle prendra ici les sublimes traits de la merveilleuse Emily Blunt.

" Vingt ans après leur première rencontre avec elle, Jane et Michael Banks, devenus adultes, reçoivent à nouveau la visite de Mary Poppins suite à la perte d'un proche. Avec l'aide de son ami Jack, la gouvernante va les aider à retrouver la joie et l'émerveillement qui manque dans leurs vies respectives. "

Échoué à Rob Marshall - qui a déjà mis en boite Pirates des Caraïbes 4 et Into The Woods pour la firme aux grandes oreilles -, et devant s'inspirer du second des huit livres de P. L. Travers (Mary Poppins Comes Back !), cette suite fait parler d'elle aujourd'hui par le biais du site Variety qui annonce que la sublime Emily Mortimer serait en passe de rejoindre Blunt, Lin-Manuel Miranda, Ben Wishaw et Meryl Streep (qui campera la cousine de Mary, Topsy) au casting, dans la peau de Jane Banks !
Ou encore un recrutement des plus malins et classieux de la part le studio aux grandes oreilles.

Reste maintenant à savoir si Julie Andrews et Dick van Dyke, feront une apparition clin d'oeil dans cette suite (on le tease depuis un bon moment) mais également, si elle conservera une facture joliment old school comme le film original.


John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.