Box-Office

Box-office US du weekend du 07/10/2016 : La Fille du Train plus forte que Miss Peregrine !


Le public US préfère donc Emily Blunt à Eva Green cette semaine, c'est dit...



S'inscrivant dans la droite (et glorieuse) lignée du brillant Gone Girl de David Fincher et porté par un casting quatre étoile, La Fille du Train a donc joliment résisté à ses critiques plus que mitigées, pour chiper la première place du box-office US ce weekend, avec 24,6M$ (pour 45M$).
Avec moitié moins de salles, l'autre nouveauté de la semaine, l'ancien gros prétendant à la course aux statuettes dorées Birth of A Nation s'en sort plutôt bien avec 7,1M$ pour ses trois premiers jours.

Chassé du trône de leader, le dernier film de Tim Burton, Miss Peregrine, s'accroche au podium et à la seconde place, récoltant 51M$ en dix jours là ou son budget caracole à plus de 110M$ - hors campagne promo -, tout comme Deepwater de Peter Berg, qui aura bien du mal lui aussi à être un investissement rentable pour Lionsgate (38,5M$ en dix jours).

Derrière, Les Sept Mercenaires signé Antoine Fuqua reste fringant après trois semaines, et peut espérer se rentabiliser sur ses propres terres (75,9M$ pour 90 de budget), là ou Sully lui, devrait finir sa route au delà des 120M$, soit le double de son budget (113,4M$ en cinq semaines).
Well done Clint !




1. La Fille du Train (1) $24 600 000
$24 600 000
2. Miss Peregrine et les Enfants Particuliers (2) $15 000 000 $51 053 483
3. Deepwater (2) $11 750 000 $38 518 388

4. Les 7 Mercenaires (3) $9 150 000 $75 915 393
5. Cigognes et Compagnie (3) $8 450 000 $50 118 494
6. Birth of A Nation (1) $7 100 000 $7 100 000
7. Middle School : The Worst Year of My Life (1) $6 900 000 $6 900 000

8. Sully (5) $8 400 000 $105 387 463
9. Les Cerveaux (2) $4 100 000 $12 788 325
10. Queen of Katwe (3) $1 618 000 $5 384 636

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.