News

Scarface : Le remake signé Antoine Fuqua embauche Terence Winter au scénario !


Un remake dont on ne voulait pas entendre parler, jusqu'à maintenant...




Faire mieux que le Scarface d'Howard Hawks, mais surtout mieux que le monumental Scarface de Brian De Palma, scripté par Oliver Stone et incarné à la perfection par Al Pacino, par chez nous, nous avons la quasi-certitude que c'est une tâche insurmontable pour la grande majorité des cinéastes peuplant la jungle Hollywoodienne aujourd'hui.


Nous n'empêchons pas Hollywood justement, de nous donner tort même si, en étant tout à fait honnête deux secondes, vu l'état du cinéma ricain aujourd'hui, un remake veut bien plus dire cent pas en arrière qu'un vrai pas en avant; à la différence d'il y a encore quelques décennies ou le procédé avait encore un tant soit peu de légitimité/crédibilité.

Mais soit, acceptons la vision d'un troisième Scarface qui sera mis en boite par Antoine Fuqua, coutumier du genre (son remake des Sept Mercenaires débarque dans quelques jours dans nos salles obscures) et qui verra l'ascension d'un Tony Montana mexicain, qui tenterait de gravir les échelons de la richesse et du crime dans le L.A. d'aujourd'hui.

Un L.A. vu et couché sur papier par la plume de l'excellent David Ayer, seul gage de sécurité du projet jusqu'alors, dont le script a par ailleurs récemment été revu par Paul Attanasio (le moyen Donnie Brasco avec déjà, Pacino) mais aussi Jonathan Herman (N.W.A  - Straight Outta Compton).


« J’ai lu le script et en fait il est très intéressant et actuel. Nous faisons face aujourd’hui à beaucoup de problèmes en provenance de Mexico. Et nous avons toujours la problématique du « Rêve Américain », le fait qu’il soit truqué, vous voyez ? Ce n’est pas un terrain de jeu équitable, mais on vous promet que ce sera le cas. Le deal, c’est que tout le monde a droit à sa chance, mais c’est loin d’être toujours le cas.
Du coup c’est une histoire qui est toujours pertinente, et avec ce qui se passe à présent avec le Mexique, qui est le pays d’origine du personnage principal, c’est un Mexicain, ça fonctionne, à fortiori quand certains parlent d’ériger un mur, ou ce genre de choses. Nous sommes toujours un pays d’immigration, qui doit gérer ce qui peut transformer quelqu’un en Scarface. » Antoine Fuqua
Et c'est bien ce fameux scénario qui fait une nouvelle fois parler de lui aujourd'hui, puisque le site Variety annonce aujourd'hui que le grand Terence Winter, vient d'être chargé par Universal, de remanier le dernier traitement en date de Herman.
Habitué du genre puisqu'il a mené d'une plume de maître, les merveilleuses séries HBO Les Soprano et Boardwalk Empire, Winter va donc s'occuper, après le Loup de Wall Street, du destin du roi de Miami - enfin L.A. maintenant...

Reste à savoir donc si avec tous ses scénaristes a son bord, Fuqua imposera ou non sa patte d'actionner sur le projet, s'il ramènera une nouvelle fois son pote Denzel Washington dans ses valises mais avant tout et surtout, on est déjà furieusement curieux de savoir qui aura la lourde tâche de remplacer Pacino en tant que rôle-titre, dans la psyché des cinéphiles endurcis que nous sommes...




John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.