Images

Nouvelles affiches US et UK pour Inferno de Ron Howard


Tom Hanks, Ron Howard, Felicity Jones, Omar Sy, Sidse Babett Knusden, Irrfan Khan, Ben Foster... what else ?



Alors que son très beau Au Cœur de l'Océan (notre critique ici) est déjà depuis quelques temps dans les bacs,  le génial Ron Howard prépare doucement mais surement la promotion de sa troisième incursion dans l'univers de Dan Brown, avec l'adaptation d'Inferno.
Oui, après les cartons pas franchement compréhensible du Da Vinci Code et d'Anges et Démons, la paire exceptionnelle Ron Howard/Tom Hanks (dont on ne retiendra par chez nous, que le magnifique Apollo 13), va de nouveau s'atteler à l'adaptation d'un des bouquins du prolifique Dan Brown, consacrés au symbologiste Robert Langdon, et toujours pour la major Sony qui en a les droits exclusifs.

" Frappé d'amnésie, le Professeur Robert Langdon se réveille dans un hopital italien, et doit collaborer avec le Docteur Sienne Brooks, pour retrouver la mémoire et empêcher un fou de lancer un fléau lié au célèbre "Enfer" de Dante. "



Prévue dans les salles pour le 9 novembre prochain, cette adaptation - comme les deux précédentes - aura de nouveau droit à un casting trois étoiles : Hanks donc mais également les belles Felicity Jones et Sidse Babett Knusden ainsi que les excellents Ben Foster, Irrfan Khan et Omar Sy (qui se retrouvent peu de temps après Jurassic World).

Pour plus de détails, voici le pitch du roman, tel que livré par l’éditeur français JC Lattès : 
« C’est l’une des plus grandioses œuvres de la littérature italienne, L’Enfer de Dante, qui est le fil conducteur de cette nouvelle aventure. En Italie, plongé dans une atmosphère aussi opaque que mystérieuse, le héros de Dan Brown, Robert Langdon, professeur de symbologie à Harvard va devoir affronter un adversaire diabolique sorti des limbes de l’Enfer et déchiffrer l’énigme la plus complexe de sa carrière. Elle le fait plonger dans un monde où l’art et la science de pointe tissent un écheveau qui exige de sa part toute son érudition et son courage pour le démêler. S’inspirant du poème épique de Dante, Langdon se lance dans une course contre la montre pour trouver des réponses et découvrir en traversant les Cercles de l’Enfer ceux qui détiennent la vérité… avant que le monde ne soit irrévocablement changé. »





John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.