La La Land

La La Land : Le film change de date de sortie !


La grosse mauvaise nouvelle du jour...


Whiplash (notre critique ici) fut sans conteste l'un des meilleurs films de l'année ciné 2014, une claque confirmant un talent des plus prometteurs du moment (Miles Teller), la puissance de l'un des meilleurs seconds couteaux du cinéma US (J.K. Simmons, dans le plus beau rôle de sa carrière) et la naissance d'un potentiel cinéaste majeur.
Mieux, un joli moment de cinéma qui en prime, avait même été célébré à la sacro-sainte (mais plus très sainte pour le coup) cérémonie des Oscars, avec une récompense méritée pour Simmons.

Pas étonnant donc que l'on attende avec une impatience non-feinte, l'arrivée dans les salles obscures de son second long - et écrit avant Whiplash -, La La Land, une comédie musicale qui nous alléchait depuis ses prémisses puisqu'elle devait mettre en scène de nouveau le génial Miles Teller, mais également la so cute Emma Watson, dans les rôles-titres.

Mais depuis, de l'eau à couler sous les ponts et le joli couple Ryan Gosling/Emma Stone (qui se retrouveront pour la troisième fois sur grand écran, après Crazy, Stupid, Love et Gangster Squad), a remplacé au pied levé Teller (trop gourmand financièrement) et Watson (engagée sur La Belle et la Bête de Bill Condon).



" Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. 
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. 
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ? "


Avec également l'inestimable J.K. Simmons, John Legend et Rosemarie DeWitt, La La Land était un temps attendu dans les salles obscures hexagonales pour le 30 novembre.

Mais aujourd'hui, alors que sa sortie US à été décalée pour en faire un gros concurrent dans la course aux statuettes dorées (il a été récompensé du Prix du Public au dernier TIFF, et de la Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine à la dernière Mostra de Venise), SND s'incline à son tour et repousse sa sortie par chez nous, au 25 janvier prochain - le lendemain de l'annonce des nommés aux Oscars.
Son attente sera décemment insoutenable, mais on sera tout de même méchamment au rendez-vous au moment de sa sortie !


John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.