Adam Wingard

Bande annonce VF finale pour Blair Witch signé Adam Wingard


Ou le plus gros twist improbable du dernier Comic-Con...


Autant l'admettre tout de suite, Adam Wingard (l'excellent You're Next, la solide série B The Guest), nous aura franchement bien eu avec son nouveau film, jusqu'ici titré The Woods.

Alors que l'on pensait faire face à une simple péloche horrifique, certes plus alléchante que la moyenne (il n'est pas l'un des réals les plus en vue du moment pour rien), la nouvelle bande annonce du projet balancé le weekend dernier en plein Comic-Con de San Diego nous révèlait qu'in fine, le film serait ni plus ni moins... qu'une seconde séquelle au culte Le Projet Blair Witch !



" Un groupe d’étudiants se rend dans la forêt de Black Hills dans le Maryland, pour faire des recherches sur la disparition mystérieuse de la sœur de James, que plusieurs pensent liée à la légende de Blair Witch. D’abord plein d’espoirs, notamment quand deux habitant du coin se proposent comme guides à travers les méandres de cette sombre forêt, le groupe reçoit la visite d’une terrifiante menace quand tombe l’interminable nuit. Peu à peu, ils réalisent que la légende est bien réelle et bien plus sinistre qu’ils ne l’imaginaient. "

Retitré Blair Witch, cette suite direct écrit par l'acolyte du bonhomme Simon Barrett et mettera en scène Valorie Curry, Callie Hernandez, James Allen McCune, Brandon Scott, Wes Robinson et Corbin Reid.

On lui souhaitera évidemment plus de réussite que la première suite au film de Daniel Myrick et Eduardo Sanchez, de loin l'un des pires seconds épisodes de l'histoire du septième art - et le mot est faible.
Blair Witch est attendu dans les salles obscures hexagonales pour le 21 septembre prochain.


John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.