Images

Affiche US pour le thriller horrifique Incarnate de Brad Peyton


Aaron Eckhart joue les exorcistes dans la nouvelle production des studios Blumhouse...


Alors qu'American Nightmare 3 - Élections a multiplié par dix son investissement rien que sur ses terres, gageons que ce bon vieux Jason Blum et sa société Blumhouse, doit avoir prévu de nous goinfrer de peloches horrifiques à moindre coût pendant au moins cinq piges.

Pourquoi pas avons-nous de dire, surtout s'il continue de recruter du talent en masse pour porter ses productions.
Si l'on attend avec une furieuse impatience son The Darkness (avec Kevin Bacon) mais surtout le nouvel Amityville signé Franck Khalfoun (avec Bella Thorne et Jennifer Jason Leigh), Incarnate risque lui aussi d'attiser méchamment notre curiosité, tant il surfe sur le genre à la mode du film de possession, avec un sérieux joker dans sa manche : le génial et terriblement mesestimé Aaron Eckhart.



Dans le film mis en boite par Brad Peyton (San Andreas), Eckhart campe un exorciste, capable de s’introduire dans le subconscient de la personne possédée, et qui se retrouvera ainsi confronté, au travers d’un enfant de neuf ans, à un puissant démon de son passé.

Avec également la belle Carice Van Houten, le prometteur Incarnate n'a pas encore de date de sortir dans l'hexagone - il sort le 2 décembre outre-Atlantique -, mais son distributeur Wild Bunch, devrait sûrement vite remédier à tout ça...




John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.