Mads Mikkelsen

Rogue One : Mads Mikkelsen révèle quel sera son personnage !


Et autant dire qu'il est important, son perso...


Felicity Jones (en vedette principale), Mads Mikkelsen, Riz Ahmed, Diego Luna, Ben Mendelsohn, Forest Whitaker, Donnie Yen, Jiang Wen et Alan Tudyk.
Voilà le casting ultra bandant de Rogue One : A Star Wars Story, premier spin-off officiel de la franchise signé par l'excellent Gareth Edwards (Godzilla), et qui suivra une bande de anti-héros chargés par la Rébellion de voler les plans de l’Étoile Noire.

Zéro suspens, on sait d'avance que les bonnes y arriveront mais comme on dit, peut importe la destination c'est bel et bien le voyage qui compte (ou un truc comme ça).
Et quel voyage si on en suit cet excellent premier trailer qui envoie méchamment du petit bois.
Petit bonus non-négligeable, le film devrait nous offrir in fine un caméo du nouveau Han Solo (qui aura droit plus tard à son propre spin-off signé Phil Lord et Chris Miller), que l'on espère grandement être Taron Egerton même si tout laisse à penser qu'il sera incarner par Alden Ehrenreich - pas un mauvais choix non plus.



Restait une question entourant ce prequel bien plus bandant que la prélogie toute entière : quel rôle pouvait bien camper le vénéré Mads Mikkelsen, dont l'annonce de son recrutement était - au moins - aussi bandante que celle le voulant comme le grand vilain du Docteur Strange de Scott Derrickson.
Si le trailer était resté silencieux à ce sujet, le Mads lui, le fut beaucoup moins au micro de la chaine Sky News, qui 'interviewait au sujet de sa présence dans le jury officiel du prochain Festival de Cannes, présidé par le génial George Miller.
" Felicity Jones incarne une femme jeune et forte. Quant à moi, je joue son père. Je ne peux pas en parler, sinon je devrais tous vous tuer. [...] Je ne peux pas en parler plus, j'en ai presque déjà trop dit. " Mads Mikkelsen
S'il était déjà acté qu'il ne serait pas un vilain - c'est d'ailleurs lui-même qui l'avait affirmer -, les théories restent évidemment ouverte quand aux tenants de son personnage, que l'on espère plus important qu'un simple second couteau de luxe.
Voilà, voilà.
Pour rappel, Rogue One est attendu dans les salles obscures hexagonales pour le 14 décembre prochain.
On sera décemment du rendez-vous.


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.