Neve Campbell

Neve Campbell pas contre un cinquième film Scream ?


Sans Wes Craven, même avec Williamson à la baguette l'idée ne nous emballe pas des masses...


L'immense Wes Craven nous a quitté l'an dernier, et force est d'avouer que le bonhomme nous manque terriblement même si à l'aube des années 2000, ses heures de gloire était derrière lui.
Et à l'heure ou MTV salope dans les grandes largeurs son masterpiece Scream voit une adaptation plus que foireuse, voilà que l'idée d'un Scream 5 - après le très réussi quatrième opus -, commence à doucement mais surement refaire surface.

Alors que la belle Neve Campbell refait surface après un long passage à vide, au sein de la saison 4 de la merveilleuse House of Cards, le site Entertainment Weekly a justement questionné l'éternelle Sidney Cambpell sur un potentiel retour au sein d'un cinquième film.
Et mine de rien, la Neve ne ferme pas complétement la porte même si l'absence du Wes pèsera clairement dans la balance...
« Wes Craven était tellement responsable du succès et de l’intelligence de Scream,  et c’était un ami très très cher ainsi qu’un mentor. Alors je ne sais  pas comment je me sentirais si tout cela revenait à nouveau. Il faudrait que ce soit quelque chose de vraiment spécial  et de totalement différent. Les producteurs devraient vraiment faire un  très bon choix pour désigner un metteur en scène, et ça me réclamerait  encore un certain examen de conscience. » Neve Campbell
Bon, rien ne dit pour autant que la chose pourrait se faire vu le succès mitigé de Scream 4 et l'accueil plus que froid de la version télé, mais que la madame se montre ouverte à l'idée démontre que, peut-être, Sidney Campbell n'en a pas fini avec le (les) fameux tueur masqué qui lui en aura fait voir de toutes les couleurs pendant plus de quinze ans...

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.