Fun

FUCKING TOP 5 ciné du mois de mars 2016



Et notre meilleur film du mois est...


Plus les mercredis passent plus il est une certitude que ce début d'année ciné 2016 est tout simplement exceptionnel.
Et ce n'est pas cet excellent mois de mars qui trahira cette vérité.

Entre des merveilleux prétendants aux oscars sortant un peu en retard dans nos salles obscures (Room et Brooklyn), des pépites cantonnés injustement à la VOD (The Night Before et 99 Homes), de la comédie bien sentie (Five et Moonwalkers), du divertissement bien bourrin (Triple 9, La Chute de Londres et 13 Hours) et même de la SF old school comme on n'en espérait plus (le chef d’œuvre Midnight Special et le non moins exceptionnel 10 Cloverfield Lane); il y en aura eu pour tous les gouts.

Reste que quelques-unes d'entre elles sont clairement sorties du lot, ce qui nous a permit d'établir un TOP 5 tellement lourd que s'en est presque indécent.
Premier d'une courte tête face au bouleversant Room, le dernier film du vénéré Jeff Nichols, Midnight Special, est une véritable déclaration d'amour au cinéma de Steven Spielberg doublé d'un vrai hommage au cinéma de science-fiction des années 80.
Un must-see évident et un chef d’œuvre en puissance, tout comme le film de Lenny Abrahamson, Room, merveilleux drame sur l'amour maternel au sujet aussi fort que dérangeant, et porté par un duo d'acteur (la belle Brie Larson et la révélation Jacob Tremblay) tutoyant la grâce. 

Un duo de tête auquel se greffe l'intimiste Brooklyn de John Crowley, une romance à la beauté incroyable dans laquelle le cinéaste raconte la grande histoire de l'immigration américaine par le biais de la petite mais somptueuse histoire d'une Saoirse Ronan littéralement à tomber.
Un voyage au sein de l'âge d'or Hollywoodien qui emporte qui veut bien s'y laisser emporter.
Juste derrière, et force est d'avouer que les choix ne furent pas aussi aisés que pour la tête du top, 10 Cloverfield Lane de Dan Trachtenberg - excellent thriller paranoïaque - et 99 Homes - bouillant et réaliste drame social - l'ont donc emporté d'une courte tête face au délirant conte de noël The Night Before de Jonathan Levine ou encore le troublant Remember d'Atom Egoyan.
Voilà, voilà.

Vous pouvez retrouver notre TOP 5 du mois de janvier et de février en cliquant sur les mois correspondant.

P.S. : cliquez sur chacune des photos pour retrouver notre critique correspondant au film choisit. 


1. Midnight Special de Jeff Nichols

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2016/03/critique-midnight-special.html




2. Room de Lenny Abrahamson

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2016/02/critique-room.html




3. Brooklyn de John Crowley

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2016/02/critique-brooklyn.html





4. 10 Cloverfield Lane de Dan Trachtenberg

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2016/03/critique-10-cloverfield-lane.html




5. 99 Homes de Ramin Bahrani

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2016/03/critique-99-homes.html




Pour retrouver toutes nos critiques du mois, c'est par ici que ça se passe !

http://fuckingcinephiles.blogspot.fr/2016/03/recapitulatif-des-fucking-critiques-des.html

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.