Conjuring 2

Conjuring 2 : Patrick Wilson annonce une suite plus étrange et malsaine


Le gros rdv flippe de l'été est bien là...


Après une petite escapade du côté du blockbuster friqué et pétaradant via Fast and Furious 7, James Wan revient au cinéma d'horreur qu'il chérit tant avec la suite de The Conjuring, sans conteste l'un des péloches les plus flippantes du genre ces dix dernières années.

Intitulé The Enfield Poltergeist, le film suivra de nouveau le couple Ed et Lorraine Warren dans la résolution d'une affaire paranormale, le fameux cas Endfield, considéré comme l'un des cas les plus étudiés et documentés dans le genre.



On en salive d'avance, et ce n'est pas ses deux bandes annonces qui changera notre avis sur ce nouveau film de maison hantée qui prouvera, si besoin était, que James Wan est - à l'instar de Rob Zombie - ce qui est arrivé de mieux au cinéma de genre depuis le début des années 2000.

Mieux, au micro du site Collider, l'acteur fétiche du cinéaste Patrick Wilson, a enfoncé le clou en assurant que cette suite serait encore plus étrange et déviante que l'original.

« Pour ce qui est de faire un film encore plus effrayant, c’est simple, James Wan est le meilleur dans le domaine, donc ça ne devrait pas être un problème. J’ai une foi absolue en lui et c’est dur, parce que pendant le tournage, vous devez avoir une approche tellement technique, que vous ne ressentez pas les frissons à ce moment-là, vous voyez ce que je veux dire ? Du coup, c’est difficile de vous dire "Oh oui c’est plus flippant, cette scène vous fera plus peur…" Mais je sais qu’à la lecture du scénario, j’ai trouvé ça très, très, très malsain. Ça devient déviant et étrange. » Patrick Wilson

Avec toujours au casting la belle Vera Farmiga et Patrick Wilson en vedette, mais également les nouveaux arrivants Frances O'Connor, Madison Wolfe ou encore Maria Doyle Kennedy, Conjuring 2 débarquera dans les salles pour le 6 juillet prochain !

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.