Bandes Annonces

Bande annonce VF pour le remake de Ben-Hur signé Timur Bekmambetov


Une grosse mauvaise idée qui pourrait, pourtant, nous surprendre en septembre prochain...


C'est un fait avéré depuis des lustres, la MGM n'est pas du genre à vouloir laisser errer en paix ses œuvres majeures dans le panthéon du culte, celle-ci préfère bien mieux souiller leur souvenir das la psyché des cinéphiles en les remakant à outrance.
Demandez plutôt à Robocop et sa relecture au doux gout de péloche à éviter, tout comme le maladroit remake de Total Recall...

Au tour de Ben-Hur maintenant, dont les 11 oscars n'auront pas été suffisant pour lui sauver sa peau.
Toujours inspiré du bouquin « Ben-Hur : A Tale of the Christ » de Lew Wallace, et d'un script écrit par Keith Clarke, ce remake aura la même histoire donc, tout en lui conférant cette fois-ci, un ton encore plus chrétien.
Car plus que de suivre le destin de Ben-Hur et de Messala, comme le film de Wyler, celui-ci suivrait aussi une partie de la vie de Jesus Christ, qui y croisera plusieurs fois Ben-Hur avant de se faire condamner à la crucifixion par Ponce Pilate.

Ok les gars, why not, la sauce religion est quand même pas la sauce la plus en vogue dans les salles obscures, remember les flops successifs de Exodus : Gods and Kings de Ridley Scott et du Noé de Darren Aronofsky...
Mais le réel soucis de la production, à nos yeux, n'est pas son ton religieux - et encore moins son avis de rafraichir un chef d’œuvre qui n'avait pas besoin de l'être -, mais bel et bien les ambitions de la production, qui a embauché le cinéaste russe Timur Bekmambetov pour cornaquer le tout.


Que ceux qui se rappelle du récent Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires - Wanted avait des bons côtés, donc on on ne le citera pas-, trouveront comme nous que pour le coup, le bonhomme n'est carrément pas l'homme de la situation.
Un accro aux ralentis foireux, aux fonds vert et aux CGI constant et souvent dégueulasse peut-il réellement mettre en boite une aventure aussi épique ?
Vous avez quatre heures...

Bref, wait and see car le casting vedette lui, envoie plutôt du lourd.
Judah Ben-Hur portera les traits de Jack Huston (Boardwalk Empire) - un temps d'ailleurs envisagé dans le rôle de Messalla -, Toby Kebbell sera lui vilain Messalla tandis que l'inestimable Morgan Freeman, incarnera Ildarin, l’homme qui apprend les subtilités de la course de char à Ben-Hur.
Voilà voilà...

Pour rappel, ce remake distribué par la Paramount, est attendu dans les salles hexagonales pour le 7 septembre prochain.
Et en 3D, pour bien faire les choses...


John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.