Bandes Annonces

Bande annonce pour Les Visiteurs - La Révolution !


OOKKKKKAAAAYYYY !!!!


Monument de la comédie populaire made in France des années 90, Les Visiteurs nous fait toujours autant rire, même plus de vingt ans après.
Dommage que par la suite, le second opus (Les Couloirs du Temps) et l'immonde remake US toujours cornaqué par un Jean-Marie Poiré perdant de plus en plus son mojo (Les Visiteurs en Amérique) ont un peu entaché son aura.

Un peu de manière improbable, Jacquouille la Fripouille (Christian Clavier) et Godefroy de Montmirail (Jean Reno) seront in fine de retour dans nos salles obscures en avril prochain, avec Les Visiteurs - La Révolution, suite direct du second opus qui suivra les deux héros en pleine Révolution Française.



" Bloqués dans les couloirs du temps, Godefroy de Montmirail et son fidèle serviteur Jacquouille sont projetés dans une époque de profonds bouleversements politiques et sociaux : la Révolution Française... Plus précisément, la Terreur, période de grands dangers pendant laquelle les descendants de Jacquouille La Fripouille, révolutionnaires convaincus, confisquent le château et tous les biens des descendants de Godefroy de Montmirail, aristocrates arrogants en fuite dont la vie ne tient qu'à un fil. "

Avec un casting de talents long comme le bras (Franck Dubosc, Ary Abittan, Jib Pocthier, Alex Lutz, Karin Viard, Sylvie Testud, Lorànt Deutsch, Jean-Luc Couchard, Christelle Cornil et François Morel), le retour devant la caméra de Marie-Anne Chazel et surtout de Jean-Michel Poiré derrière (treize ans après le foireux Ma Femme s'appelle Maurice); prions pour que le film soit une suite aussi bien si ce n'est meilleur que le film original.

Verdict le 6 avril ...

John Chevrier

Plus ou moins fils spirituel du Dude et du Zohan réunis, cinéphile/cinévore/cinémaniaque convaincu depuis mon premier battement de cils, je voue un culte sans borne à Sylvester Stallone. Biberonné aux séries B, les salles obscures sont mes secondes maisons et je fonds comme un vampire au soleil sans ma dose quotidienne de bonnes péloches.
Mes maîtres absolus : Carpenter, Spielberg, Kubrick, Cameron, Eastwood, Milius, Mann, Scorcese et Nolan.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.