F. Gary Gray

Fast and Furious 8 : Une femme en vilain majeur ?


Et Statham dans tout ça ?


Alors que sa date de sortie est déjà acté pour avril 2017 dans les salles obscures mondiales, Fast and Furious 8 commence doucement mais sûrement à prendre forme, avec un nouveau réalisateur à la barre - l'excellent F. Gary Gray -, et une promesse d'offrir un opus plus sombre et différent des précédents films, qui devrait constituer la première pierre d'une nouvelle trilogie prenant place à New-York.

Oui, Diesel mise vraiment le paquet sur la franchise, et le mot est faible.
Conscient qu'il tient là son seul moyen de faire exploser le box-office (Le Dernier Chasseur de Sorcières, pourtant efficace, est un gros flop et xXx 3 n'a pas encore atteint les salles), notre cher Vinnou focalise tous ses biscottos sur la saga Fast, et à en croire le bonhomme sa major chouchou lui rend visiblement plus que bien, puisqu'Universal, outre des opus 8, 9 et 10, aurait programmé des spins-offs et des prequels à la franchise mère...

Mais revenons-en à Fast 8, actuellement scénarisé par Chris Morgan (scénariste attitré de la saga) et F. Gary Gray.
Si l'on en croit le site Deadline aujourd'hui, qui tient cette information d'une source plus que sûre, le duo plancherait actuellement sur l'idée d'offrir à Toretto et sa bande, un premier antagoniste féminin majeur; histoire de surfer sur la vague du moment à Hollywood qui veut (enfin !) que les femmes prennent le pouvoir dans le cinéma de genre.

Mieux, Deadline pousse le bouchon en assurant que Morgan et Gray chercheraient même, déjà, à séduire la belle Charlize Theron pour le rôle, elle qui est pout beaucoup dans cette mini-révolution Hollywoodienne grâce à sa performance bluffante en Furiosa dans le grandiose Mad Max Fury Road.

Bien évidemment, tout cela n'est qu'une simple rumeur et chacun jugera sa crédibilité ou non, mais quand on sait que Theron est une habitué des blockbusters (Hancock, Mad Max Fury Road) et qu'elle a déjà tourné dans un actionner pour F.Gary Gray - Braquage à l'Italienne -; on serait tout de même tenté de dire pourquoi pas...


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.