Luc Besson

Luc Besson signe le script mais ne réalisera pas Lucy 2 !


Pas de Besson derrière la caméra d'accord mais pas de Lucy 2 tout court, on peut aussi ?


C'était l'une des nouvelles les plus abracadabrantes de ce premier semestre ciné de 2015, Lucy, succès aussi immense qu'incompréhensible de l'été 2014 avec plus de 400M$ de recettes au box-office mondial (et 5 millions d'entrées rien que chez nous), aurait bel et bien le droit à une suite sur grand écran, pondu des mains même de tonton Besson, déjà auteur aussi bien devant que derrière la caméra, du terrible premier opus.
" Tout le monde réclame la suite. Je crois que je vais être obligé.
Enfin, si je trouve une idée car quand on voit le film, c'est compliqué d'imaginer une suite. Cela n'a pas du tout été écrit pour ça." Luc Besson.
Mais il faut croire que le bonhomme n'a pas tardé pour trouver une idée pour faire perdurer - comme tous les films d'actions pondus par Europa Corp -, son film en une franchise qui sera certainement aussi juteuse que scénaristiquement plate.
Et en parlant de scénario d'ailleurs, si on en suit le site Screen Daily ce weekend, le Lucky Luke du cinéma hexagonale aurait déjà terminé le scénario de Lucy 2, mais là ou le scoop du site US est le plus intéressant, c'est qu'ils annoncent que le Besson n'aurait pas dans l'idée de le mettre en image !

En effet, trop occupé (et cela se comprend) par son ambitieux et friqué Valerian and the City of a Thousand Planets avec Dane DeHaan et Cara Delavingne - 170M d'euros de budget -, le papa de Léon aurait dans l'idée de confier cette suite à un autre réalisateur, pour le moment non-communiqué mais qui devrait certainement faire partie de son écurie perso.
A moins que, grosse surprise, un cinéaste ricain ou autre, ne viennent mettre son grain de sel dans l'histoire.

Reste que dans tous les cas, qu'il soit devant la caméra ou non, on reste tout aussi intrigué que franchement dubitatif quand à ce que pourrait raconter cette dite suite, dont on ne sait toujours pas si la belle Scarlett Johansson en sera.
Parce qu'un Lucy avec Lucy c'est déjà assez con, alors imaginez sans...

John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.