Guillermo Del Toro

Déjà un nouveau titre pour l'attendu Pacific Rim 2 ?


Soit " Maelstrom " si on en suit le site canadien Global News...


En 2013, si Pacific Rim a décemment séduit tous les amateurs de blockbusters estivaux il n'avait, en revanche, pas vraiment incarner un hit aussi bien pour la Warner que pour Legendary (400M$ de recettes tout de même), dont le divorce avait d'ailleurs été consommé peu de temps après.

Depuis chez Universal, Legendary a fait depuis du film de Del Toro une potentielle franchise qui verra son second opus atterrir dans les salles obscures d'ici aout 2017, toujours signé par le talentueux mexicain.
Dit opus qui devrait débuter son tournage d'ici novembre prochain au Pinewood Toronto Studios, et devrait logiquement voir les retours Charlie Hunnam, Charlie Day, Burn Gorman et Rinko Kikuchi dans leurs rôles respectifs.
Charlie Hunnam, Charlie Day, Burn Gorman et Rinko Kikuch
Source : FilmsActu http://cinema.jeuxactu.com/news-cinema-un-nouveau-titre-pour-pacific-rim-2-26225.htm
 " Dans Pacific Rim 2, certains personnages du premier film reviendront. Et d'autres seront absents. Nous avons décidé d'être ambitieux et d'imaginer que nous pourrons faire trois films. Du coup, certains personnages arriveront à la fin du deuxième film et serviront de rampe au dernier volet de la trilogie. Je ne veux pas trop en dire, mais je pense qu'à la fin du deuxième film les gens vont trouver que ces deux films peuvent être vus séparément. Ils seront vraiment différents l'un de l'autre. Ce seront deux films spectaculaires, mais leurs tons seront très différents ". Guillermo Del Toro
 Et si Pacific Rim 2 fait parler de lui aujourd'hui, c'est par l'intermédiaire du site Global News qui annonce que le film aurait pour titre Maelstrom, sans pour autant préciser si celui-ci incarne le titre définitif de cette suite ou si il est tout simplement un simple titre de travail.

Certes, c'est assez maigre comme info mais pour un film que l'on attend avec une furieuse impatience par chez nous, c'est décemment mieux que rien.

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.