Les Sept Mercenaires

Peter Sarsgaard rejoint le casting du remake des Sept Mercenaires !


Il incarnera le grand méchant du film, en lieu et place de Jason Momoa.


Les rôles de salopard dans les blockbusters plus ou moins bien sentis, Peter Sarsgaard ça le connait (Green Lantern ou encore Night and Day pour ne citer que), alors le voir en potentiel vilain du remake de plus en plus alléchant des Sept Mercenaires de John Sturges - que tournera d'ici la fin d'année l'excellent Antoine Fuqua -, a tout de parfaitement logique, voir même d'assez bandant pour le coup.

Le site Deadline annonce en effet aujourd'hui que le bonhomme - attendu d'ici novembre prochain dans le Pawn Sacrifice d'Edward Zwick - serait en négociations finale avec la production, pou reprendre le rôle un temps promis à Jason Momoa, qui aurait décliné l'offre.

Si il signe, il y rejoindra les récemment arrivés Matt Boomer et et Byung-Hun Lee, qui ont signé récemment.
L'excellent acteur sud-coréen campera un personnage nommé Billy Rock, et on espère de tout cœur que son choix s'avèrera bien plus malin que ceux qu'il a fait récemment depuis son arrivée à Hollywood (la franchise G.I. Joe, Red 2 mais surtout Terminator Genisys).

Sur un script signé Nic Pizzolatto (True Detective) et John Lee Hancock (Dans l'Ombre de Mary), et avec déjà au casting les géniaux Denzel Washington, Chris Pratt, Ethan Hawke, Vincent d'Onofrio, Luke Grimes, Wagner Moura et Haley Bennett; ce remake semble de plus en plus alléchant à mesure que le temps passe.

Pour rappel, voici le pitch original des Sept Mercenaires, qui devrait légèrement être modifié pour l'occasion (les sept mercenaires devant être cette fois engagés par une jeune femme campée par Hayley Bennett).

" Un petit village de paysans du nord du Mexique subit les raids incessants de bandits menés par le pilleur Calvera. Accablés par cette situation, les paysans décident d'aller chercher du soutien de l'autre côté de la frontière américaine. Ils le trouvent en la personne de Chris, baroudeur taciturne et excellent tireur. Ensemble, ils recrutent six autres hommes, tous mercenaires, chacun motivé par des raisons personnelles et un sens de l'honneur propre... "

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.