Byung Hun Lee

Jason Momoa et Byung-Hun Lee au casting du remake des Sept Mercenaires ?


Si le premier est actuellement en négociations avancées, le second en revanche, aurait déjà signé pour en être.


Futur Aquaman dans l'attendu Batman V Superman mais surtout dans son propre film solo (signé James Wan) et la réunion Justice League de Zack Snyder, le sympathique Jason Momoa voit sa côte à Hollywood de plus en plus grimper en flèche, et c'est loin de nous en déplaire malgré la carrière un brin en dent de scie du bonhomme.

En effet, si l'on en suit le site Deadline aujourd'hui, le bonhomme serait actuellement en négociations pour en être du casting de l'alléchant remake des Sept Mercenaires de John Sturges, que tournera d'ici la fin d'année l'excellent Antoine Fuqua.

Il y rejoindrait Byung-Hun Lee, qui aurait tout juste signé si l'on en suit toujours le site Deadline.
L'excellent acteur sud-coréen campera un personnage nommé Billy Rock, et on espère de tout cœur que son choix s'avèrera bien plus malin que ceux qu'il a fait récemment depuis son arrivée à Hollywood (la franchise G.I. Joe, Red 2 mais surtout Terminator Genisys).

Sur un script signé Nic Pizzolatto (True Detective) et John Lee Hancock (Dans l'Ombre de Mary), et avec déjà au casting les géniaux Denzel Washington, Chris Pratt, Ethan Hawke, Vincent d'Onofrio, Luke Grimes, Wagner Moura et Haley Bennett; ce remake semble de plus en plus alléchant à mesure que le temps passe.

Pour rappel, voici le pitch original des Sept Mercenaires, qui devrait légèrement être modifié pour l'occasion (les sept mercenaires devant être cette fois engagés par une jeune femme campée par Hayley Bennett).

" Un petit village de paysans du nord du Mexique subit les raids incessants de bandits menés par le pilleur Calvera. Accablés par cette situation, les paysans décident d'aller chercher du soutien de l'autre côté de la frontière américaine. Ils le trouvent en la personne de Chris, baroudeur taciturne et excellent tireur. Ensemble, ils recrutent six autres hommes, tous mercenaires, chacun motivé par des raisons personnelles et un sens de l'honneur propre... "

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.