Juste la fin du Monde

Xavier Dolan convoque un casting de folie pour Juste la fin du Monde !


C'est simple, ces deux prochains sont méchamment attendu de pied ferme par chez nous...


Alors que le sublime Mommy est tout juste sortie dans les bacs, le génial Xavier Dolan qui en sera du jury du prochain festival de Cannes, prépare déjà ses prochains longs - notamment son premier en langue anglaise -, et inutile de dire qu'il risque de sacrément allécher les cinéphiles que nous sommes.

Intitulé Juste la fin du Monde et adapté de la pièce de théâtre de Jean-luc Lagarce, le film contera l'histoire d'un auteur qui retourne dans sa famille après 12 ans d'absence pour annoncer sa mort prochaine.

Alléchant, si le film nous fait autant baver c'est avant tout pour le casting convoqué par le cinéaste, annoncé aujourd'hui par le site IndieWire : Marion Cotillard, Léa Seydoux, Vincent Cassel, Nathalie Baye et Gaspard Ulliel !

Rien que ça, le film devrait débuter son tournage d'ici l'automne prochain, le Dolan enchaînant peu de temps après avec le tournage de son autre projet chaud du moment, The Death and Life of John F. Donovan, qui reviendra sur la correspondance entre un acteur américain, John F. Donovan, et un jeune enfant de onze ans vivant avec sa mère en Angleterre.
Lorsque celle-ci sera expose au grand public, des insinuations sont faites et commencent à détruire sa carrière...

Au casting : Jessica Chastain, Kit Harrington, Susan Sarandon et Kathy Bates !

"Ce qui m'intéresse c'est de montrer comment votre carrière peut affecter votre vie privée, amoureuse, ou votre relation avec votre mère, vos proches, vos amis, votre ville natale, et comment les médias manipulent les informations - pas les journaux ou les blogs, mais les magazines people qui déclare qui est "hot", et qui ne l'est pas.
Je pense à comment cette culture a changé les films que nous faisons, les histoires que nous racontons et comment les acteurs sont libres - ou pas  - d'être eux mêmes." Xavier Dolan. 


Alléchant, le film posera ses caméras entre New York, Montréal, Miami et Londres.
Qui a dit que l'avenir du Dolan n'était pas foutrement bandant ?

John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.