Cinquante Nuances de Grey

Universal annonce les dates de sorties des suites de Cinquante Nuances de Grey !


Soit les Saint-Valentin de 2017 et 2018...


On ne porte pas réellement dans notre cœur le phénomène littéraire qu'incarne 50 Shades of Grey et encore moins son adaptation sur grand écran sortie en février dernier, au bas mot l'une des plus mauvaises péloches que l'on a pu voir en ce premier trimestre de l'année ciné 2013 (notre critique ici).

La faute en partie à imputer à la cinéaste à son bord, Sam Taylor-Johnson, dont on n'avait apprécié son Nowhere Boy avec son mari Adam Taylor-Johnson en vedette, mais qui pêchait pleinement à imposer sa patte sur le métrage, et encore plus à lui donner un quelconque relief.

En clash avec l'auteure du livre, E. L. James depuis quelques temps maintenant, il était d'une évidence qu'elle ne serait pas de l'aventure pour une potentielle suite, Cinquante Nuances plus sombres donc, qui s'est tout de suite vu d'actualité après le succès monstre du film en salles.
" Même si je ne réaliserais pas la suite, je ne souhaite que du succès pour la personne qui me remplacera, pour réaliser le deuxième et troisième film. Réaliser Cinquante Nuances De Grey fut un incroyable et intense voyage. (…) Je dois remercier Universal pour ça. Je me suis lié d'amitié avec le cast, les producteurs, l'équipe et en particulier Dakota Johnson et Jamie Dornan. " Sam Taylor-Johnson
Reste que si  cette suite a perdue la réalisatrice et la scénariste du 1er opus (Kelly Marcel, gentiment remerciée), très vite remplacé d'ailleurs par Niall Leonard - monsieur E.L. James à la ville -, la production de Cinquante Nuances plus sombres et Cinquante Nuances plus claires n'en est pas pour le moins très active si on en suit Universal justement, qui a annoncé hier au Cinemacon de Las Vegas, que ces deux suites sortiront respectivement pour février 2017 et février 2018.

Mieux, histoire d'annoncer en grande pompe la chose, un premier teaser trailer ainsi qu'une première image ont été balancés sur la toile.
Ça laisse donc présager des futures Saint Valentin assez chaudes...




John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.