Les Gremlins

Le remake des Gremlins engage un nouveau scénariste


Hollywood n'a donc pas fini de remaker à outrance ses œuvres cultes, et encore moins celles qui ont agréablement su nous bercer durant l'époque bénie des années 80.


Dans la catégorie " t'en veux pas mais prends-le dans la gueule quand même " , le remake hautement indésirable du génial Gremlins se pose bien-là, succès immense des 80's réalisé par l'immense Joe Dante et scripté par l'excellent (et mésestimé) Chris Colombus, triomphe unanime sur lequel la Warner aimerait bien encore surfer un peu.

Parce qu'on le sait, cela fait des années que la major désire la réactivé cette franchise, la preuve avec les multiples tentatives qu'ils auront tentés au cours de la dernière décennie, que ce soit pour un troisième opus, une nouvelle monture en 3D, ou même un reboot pur et simple ne se focalisant que sur une invasion dans une grande ville, des petites bébêtes qui se multiplie au contact de l'eau.

Finalement, après s'être entendu avec Spielberg son studio Amblin, détenteur des droits et producteur principal des deux premiers films, la Warner se serait rabattu sur l'idée d'un remake pur et simple, qui avance à son rythme mais qui, malheureusement, avance justement.

Et alors que pendant un temps, Seth Graham-Smith s'était occupé de la première monture du script, le site Empire Online a assuré hier que la production aurait engagé l'excellent Carl Ellsworth (Red Eye, l'excellent remake de La Dernière Maison sur la Gauche mais surtout l’intrigante adaptation des romans cultes Chair de Poule) pour s'occuper de la nouvelle version du script qui pendant un temps, était promise par la rumeur à Colombus.
Aucune date de sortie n'est pour le moment prévu du côté de la Warner.

Bref, difficile ici de ne pas faire le cinéphile insatisfait devant ce remake inutile et injustifié, surtout que vu l'époque actuelle qui promet une purge bourré jusqu'à la gueule de CGI saupoudrée d'une 3D des plus foireuse.
Maintenant sait-on jamais, nous pouvons toujours être surpris du résultat mais pour le moment, on fait la gueule et rien n'est fait en sorte pour nous rassurer.

En attendant, et si jamais vous avez la chance de tomber sur un Mogwai, n'oubliez surtout pas ces trois règles essentielles :

- Ne jamais l'exposer à la lumière brillante, et plus particulièrement celle du soleil, cela le tuerait...

- Quoi qu'il arrive, il ne devra jamais être mis en contact avec de l'eau...

- Et la règle la plus importante...Même s'il est affamé, même s'il vous supplie...Ne jamais, jamais, lui donner à manger après minuit...



John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.