Bandes Annonces

Spot du Superbowl pour le délirant et attendu Les Minions !


Le gros délire jouissif de cet été, avec Ted 2, il est bien là...


En voilà, de nouveau film sacrément en lice pour péter le box-office lors de l'été de la mort de 2015, et c'est loin d'être un petit concurrent, bien au contraire.
Fort d'un Moi, Moche et Méchant 2 triomphant au box-office (800M$ au B.O international, pour un budget de... 74M$ !), Universal, qui prévoyait de nous offrir un film origine sur les Minions pour noël  2014, avait finalement décidé de garder son bébé pour la grande bagarre des blockbusters de l'an prochain - le 8 juillet 2015 pour être précis -, un gros risque qui peut toute fois s'avérer payant, vu l'aura énorme de ces petites bêtes jaunes, qui ont tout pour être le nouveau phénomène à la mode du type Gremlins.

Surtout qu'aux vues de son premier trailer hautement délirant, la major a semble t-il mit les petits plats dans les grands pour ces petites créatures jaunes.



" L’histoire des Minions d’Universal Pictures et Illumination Entertainment nous vient de la nuit des temps. À l’origine, de simples organismes monocellulaires de couleur jaune, les Minions ont évolué au cours des âges au service de maîtres plus abjects les uns que les autres. Les disparitions répétitives de ceux-ci, des tyrannosaures à Napoléon, ont plongé les Minions dans une profonde dépression.
Mais l’un d’eux, prénommé Kevin, a une idée. Flanqué de Stuart, l’adolescent rebelle et de l’adorable petit Bob, Kevin part à la recherche d’un nouveau patron malfaisant pour guider les siens.
Nos trois Minions se lancent dans un palpitant voyage qui va les conduire à leur nouveau maître… qui s’avère être une maîtresse : Scarlet Overkill (Sandra Bullock, récompensée aux Oscars), la première super-vilaine de l’histoire. De l’Antarctique au New York des années 60, nos trois compères arrivent finalement à Londres, à l’apogée des mods, où ils vont devoir faire face à la plus terrible menace de leur existence : l’annihilation de leur espèce. "


Réalisé par Kyle Balda et Pierre Coffin, le film aura pour son casting voix l'excellente Sandra Bullock dans la peau de la grande vilaine du métrage, Scarlett Overkill qui règne sur le monde durant les années 60, mais également Jon Hamm, dans la peau de son mari, Herb Overkill.

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.