Avatar 2

James Cameron repousse Avatar 2 d'un an !

 
Le second rendez-vous tant attendu sur la Planète Pandorra débarquera donc non plus à noël 2016, mais à noël 2017...


Après nous avoir assuré au magazine Empire en novembre dernier, que que les cinéphiles que nous sommes, allions littéralement nous chier dessus en mirant ses trois Avatar en salles ( Je peux vous dire une chose. Ils vont déchirer. Vous allez vous chier dessus et rester bouchée. »), le bonhomme calme donc un poil nos ardeurs aujourd'hui, en affirmant qu'il reculait d'un an - encore - la sortie d'Avatar 2, et donc d'Avatar 3 et 4.

La raison ?
La finalisation du script visiblement, trop complexe ce qui n'est pas une mauvaise nouvelle en soit vu que le script même du premier opus était méchamment light pour le coup.

" La phase d'écriture est très complexe.
La date de sortie initiale est vite devenue trop ambitieuse " a t-il admis à l'Associated Press.

RDV pour noël 2017 donc (puis 2018 et 2019), en on vous rappelle tous les plus récentes affirmations de Cameron sur ces suites tant attendus par tous les cinéphiles du monde entier.
Premièrement, le bonhomme avait complétement réfuté la rumeur comme quoi l'opus 2 se déroulerait uniquement dans les fonds marins de Pandora :
« Il y aura des séquences sous l’eau, mais il a été dit à tort que le deuxième film se situerait entièrement sous l’eau. Ce n’est pas vrai. Il y a aura des scènes sous-marines et sur la mer qui auront à faire avec une culture indigène et seront disséminées sur les trois films. » 

Pour ce qui est du récit, le bonhomme comparerait carrément son script à l'une des trilogies les plus respectés de l'histoire du septième art pour sa qualité, Le Parrain de Francis Ford Coppola !
« Avatar était très centré sur Jake. On racontait l’histoire depuis son point de vue. [Les prochains films] se penchent sur sa famille, la famille qu’il a créée sur Pandora. Sa famille étendue. Imaginez cela un peu comme une saga familiale comme Le Parrain. »

« Il y aura une toute nouvelle imagerie et beaucoup de nouveaux environnements, de nouvelles créatures. Au début je pensais délocaliser le récit dans d’autres mondes du même système solaire, en plus de le situer sur Pandora. Mais au final, j’ai compris que cela n’était pas nécessaire. La Pandora que nous avons imaginée sera un monde fantastique qui va occuper l’esprit des gens pour des décennies. » 

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.