Alicia Vikander

Nouvelle bande annonce vf pour Seventh Son aka Le Septième Fils de Sergei Bodrov !


Ou, au bas mot, le blockbuster le plus poissard du moment...


Déjà qu'elle ne montrait pas vraiment d'amour pour ce film, nous n'étions pas réellement étonné donc, lorsque la Warner avait annoncée qu'elle abandonnait la distribution de Seventh Son, la faute au divorce qui a depuis été consommé, entre la major et le studio Legendary, producteur de la chose.

Du coup, le projet avait été rattrapé illico par Universal, pas un mal.
Mais le hic, c'est que la major a fait en sorte de conserver la chose sur la grille des sorties de 2014, à la date loin d'être aisée du 17 décembre, soit entre Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées, Exodus - Gods and Kings, Comment Tuer son Boss 2 ou encore Paddington et Dumb & Dumber De.

Bref, une catastrophe le concernant n'est donc encore une fois, pas difficile à prédire...



Seventh Son est l'adaptation d’un premier roman pour enfants d'une série de 9 tomes signé Joseph Delaney, dont voici un premier pitch bien fournit :
“Il y a bien longtemps, une force maléfique menaçait de se déchaîner et de raviver la guerre entre les puissances surnaturelles et l’humanité. Depuis plusieurs siècles, le chevalier Maître Gregory (Jeff Bridges) retenait prisonnière la redoutable et maléfique sorcière Mère Malkin (Julianne Moore). Mais elle s’est désormais échappée et cherche à se venger. Convoquant ses adeptes, Mère Malkin s’apprête à déverser sa terrible colère contre un monde qui ne s’y attend pas. Seul Maître Gregory peut encore s’y opposer. Au cours d’un affrontement mortel, Gregory se retrouve face à face avec une force maléfique qu’il craignait de voir resurgir un jour. Dès lors, il lui faut initier son nouvel apprenti, Tom Ward (Ben Barnes), à combattre la pire magie noire de tous les temps – mais il doit le faire d’ici la prochaine pleine lune, alors que plusieurs années sont en général nécessaires pour accomplir une telle mission. Le dernier espoir de l’humanité tient dorénavant entre les mains du septième fils d’un septième fils.”

Dommage que la bande signé par le réalisateur russe Sergei Bodrov (les excellents Nomad et Mongol) à le sort qui s'acharne contre elle, surtout quand on jette un œil à son superbe casting :  les excellents Jeff Bridges, Julianne Moore, Ben Barnes, Djimon Hounsou, Alicia Vikander, Antje Traue, Olivia Williams et Kit Harington (le célèbre John Snow de Game of Thrones).

Hollywood est un univers vraiment impitoyable...

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.