J.K. Simmons

L'immense J.K. Simmons rejoint Tom Hiddleston au casting de Kong : Skull Island


Loki & Jonah J. Jameson vs King Kong, ou le genre de rdv qu'il sera difficile de manquer pour tout amateur de blockbusters ricains...


Godzilla 2, Pacific Rim 2 et maintenant un prequel de King Kong, difficile de ne pas admettre que Legendary n'aime pas les grosses monstres qui cassent tout sur leur passage !

Si les deux séquelles des excellents Godzilla et Pacific Rim étaient déjà officialisées depuis quelques temps maintenant (toujours respectivement signés Gareth Edwards et Guillermo Del Toro), en revanche la firme à réellement surpris son monde en annonçant un prequel à la franchise King Kong, Kong : Skull Island au dernier Comic Con, prequel dont il est difficile d'admettre qu'on l'est vu venir dans nos radars de cinéphiles, ses dernières semaines/mois.

Mais pourtant, le projet est bel et bien lancé puisqu'un premier teaser trailer - composé d'images des précédents films King Kong - a été projeté par la firme de Thomas Tull en juillet dernier, toujours au Comic Con.
Si on ne sait pas sur quoi se basera cette origin story du plus grand des gorilles, en revanche, on pourrait peut-être voir ici une volonté de Tull et ses collaborateurs de proposer, dans un futur proche, un fight entre ses deux grosses bestioles Godzilla et Kong sur grand écran, si le succès du second se confirme et que le prequel est satisfaisant bien entendu.

Bref, si le projet fait de nouveau parler de lui aujourd'hui, c'est par le biais du site Deadline qui annonce que l'immense et inestimable J.K. Simmons - en salles mercredi prochain dans le sublime Whiplash -, vient de rejoindre au casting l'excellent Tom Hiddleston, dans un rôle pour le moment non-communiqué, mais que l'on espère important vu le talent du bonhomme.

Pour rappel, si  pendant un temps, Joe Cornish avait été cité pour cornaquer le tout, ce sera finalement Jordan Vogt-Roberts (l'inédit The Kings of Summer et l'excellente nouvelle série You're The Worst), qui sera en charge de ce prequel.


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.