Aaron Sorkin

Seth Rogen au casting du biopic de Steve Jobs signé Danny Boyle ?


Danny Boyle + Christian Bale + Seth Rogen = gros plaisir de cinéphiles en puissance pour le second biopic de Steve Jobs...


Après les défections successives de David Fincher et de Leonardo DiCaprio,la semaine passée, Sony a enfin trouvé son duo gagnant (et méchamment alléchant) en les personnes de Christian Bale et Danny Boyle, pour mettre en image son biopic de Steve Jobs si chèrement espéré.

Restait plus qu'à trouver le reste du casting, et si on en suit le site Variety ce soir, la major n'a pas été cherché bien loin puisqu'elle aurait casté un de ces comiques/cinéastes maison (Sony distribuera l'attendu l'Interview qui Tue !), le génial Seth Rogen, pour camper Steve Wozsniak, cofondateur de la société Apple Computer (devenue Apple Inc.) avec Steve Jobs et concepteur des premiers Apple (dont Apple I, Apple II, Apple III, Lisa divers périphériques...).

Un rôle résolument plus sérieux que ces récentes comédies, le bonhomme emboitant donc le pas plus mature déjà franchit par son poto Jonah Hill, qui s'était par ailleurs payé deux nominations aux oscars pour ces rôles dans Le Stratège de Benneth Miller et Le Loup de Wall Street de Martin Scorcese.

Pour rappel, le biopic du Jobs version Sony devrait se concentrer sur trois moments précis de sa vie, coupée en trois séquences dans le film, et chacune d’elle étant consacrée à une keynote donnée par Jobs.

« Le film sera constitué de trois scènes seulement. Et toutes seront déroulées en temps réel. À savoir une demi-heure par scène, pour une demi-heure dans la vie de Jobs. Il n’y aura pas d’ellipses et chaque scène se déroulera avant le lancement d’un produit [emblématique d’Apple], dans les coulisses [d’une keynote]. Le premier sera le Mac, le deuxième sera le NeXT après son départ d’Apple, et le troisième sera l’iPod. Je ne sais pas si vous vous souvenez de la campagne de pub ‘Think Different’ qui débutait par la phrase ‘Pour tous les fous…’ J’aimerais pouvoir terminer le film sur cela, en voix off. Si je parviens à mener à cette fin, alors j’aurais écrit le film que je souhaite écrire. » Andy Sorkin 

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.