Bandes Annonces

Nouveau trailer pour l'attendu Foxcatcher de Benneth Miller


Steve Carell qui lâche le monde de la comédie pour celui du drame est un événement en soi, et encore plus si il se grime pour l'occasion.


Hautement alléchant, ce Foxcatcher signé par l'excellent Bennett Miller (Truman Capote, Le Stratège), a donc tout pour nous plaire, surtout que son pitch, inspiré de faits réels, envoie sacrément du petit bois.
En effet, le film va nous conter une histoire vraie, celle de John du Pont, héritier d’une famille ayant fait fortune dans l’industrie pétrochimique, et qui en 1996 tua de trois balles de revolver le lutteur Dave Schultz, qui s’entraînait alors pour les Jeux Olympiques d’Atlanta dans le gymnase Foxcatcher, créé par Du Pont, justement.
Ce dernier fut diagnostiqué schizophrène et condamné à 30 ans de prison...

Médaillés d’or olympique en 1984, Mark et Dave Schultz devraient être au sommet alors qu’ils s’apprêtent à défendre leur titre aux prochains Jeux de Séoul. Pourtant, Mark est licencié de son poste d’entraineur de lutte, tout comme son frère aîné, et il se démène pour s’entraîner seul. Mark retrouve espoir lorsque le philanthrope et millionnaire John du Pont lui propose de rejoindre son club de lutte flambant neuf, situé dans son luxueux domaine de Foxcatcher. Dave tombe lui aussi sous le charme du patriote excentrique, séduit par la perspective de mettre en place la meilleure équipe de lutte au monde. Mais les délires paranoïaques de Du Pont et sa volonté irrationnelle de garantir la victoire des États-Unis à l’étranger vont prendre le pas sur sa générosité et sa bienveillance…
 


Outre un Carell foutrement flippant et dérangeant, on y retrouvera également un Mark Ruffalo barbu et avec une calvitie (!), dans la peau de la victime Dave Schultz, et Channing Tatum dans la peau de son frère, Mark Schultz.
Un temps prévu dans les salles obscures US pour le 20 décembre dernier, histoire de le placer en pôle position dans la course aux prochains oscars, Sony Pictures a finalement décidé de repousser sa sortie à 2014 outre-atlantique, sans grande raison apparente (outre en faire un favori des oscars 2015 après un passage remarqué à Cannes) vu que le film serait déjà bouclé depuis plus d'un an.

Chez nous, sous la bannière de Mars Distribution, il est prévu dans les salles pour le 21 janvier 2015.

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.