Keanu Reeves

Keanu Reeves de retour en Jack Traven pour Speed 3 : Redemption ?


Ou la news la plus improbable et moins sérieuse du jour, mais pas la moins bandante pour autant...


Si Man of Tai Chi et 47 Ronin le laissait présager, le futur John Wick (en salles le 29 octobre) le confirme pleinement, oui le génial Keanu Reeves est bel et bien de retour dans le cinéma burné, et il en a encore méchamment sous le pied !

La preuve aujourd'hui, puisque lors d'une interview pour le site Nerdist, en pleine promotion de John Wick justement, le bonhomme a lâché une bombe impensable pour tous les cinéphiles amateurs de séries B à l'ancienne : oui, Speed 3 pourrait bien avoir lieu et il pourrait vraiment reprendre son rôle mythique de Jack Traven !

Alors, info ou intox ?
Vu la tête du Keanu, sa pue franchement l'intox mais si c'est de l'info (on ne misera pas de billets là-dessus de toute façon), voilà un changement de cap assez conséquent puisque le célèbre Néo refusait encore, il y a un an, d'être rattacher au projet.



" Oh mon Dieu. Speed 3 : Redemption. Bien sur que j'aimerais le faire ! On va dépoussiérer Jack Traven ! "

Péloche culte et Die-Hardesque des 90's, Speed premier du nom signé Jon De Bont (Twister), voyait ce bon vieux Keanu en découdre avec feu le regretté Dennis Hopper, dans un jeu du chat et de la souris qui le voyait sauvé ni plus ni moins qu'un ascenseur blindé de gens, un bus mais surtout la belle Sandra Bullock.

Absent du piteux second opus, remplacé par le sous-estimé Jason Patric, Reeves pourrait donc, si le script en vaut la chandelle et qu'un excellent réal se retrouve derrière la caméra, potentiellement reprendre le costume de flic de l'extrême de Jack Traven, certainement pas la pire idée du moment dans l'agenda du bonhomme.

Rien n'est gravé dans le marbre - et le mot est on ne peut plus faible -, mais soyons un petit peu fou, et rêvons même d'un retour de sa copine Sandra, déjà de Speed 2 - Cap sur le Danger !

Oui, on vous l'accorde, on est fou de s'exalter autant à son sujet surtout que le tout semble incarner une de ses grosses blagues histoire de faire rire les cinéphiles, mais force est d'admettre que des potentielles nouvelles aussi excitantes que celle-là, on n'en voit pas tous les jours sur la toile...

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.